mardi 26 février 2019

Rêve 57 : Arbres-étoiles

Mardi 26 février 2019



Dans mon rêve, j'étais dans une petite ville 
avec mon fils et ma mère
 et le ciel était constellé d'étoiles très lumineuses,
 mais en fait c'étaient des arbres feuillus et bien verts
 avec un tronc large et au centre une lumière...
et ils tombaient tous du ciel 
pour ensuite s'enraciner au sol fortement ;
 
 On faisait attention de ne pas se faire écraser...
Puis dans un petit abri, avec ma mère et mon fils,
6 arbres sont tombés en ligne de chaque côté 
et je regardais comme une forêt autour de nous :
 c'était magnifique. 
.

Rêve envoyé le 4 janvier 2019
dans les commentaires du blog


11 commentaires:

  1. Bonjour,

    Les lumières célestes, les étoiles, viennent s’enraciner sur cette terre sous forme d’arbres qui abritent en leur sein (une part de) la lumière céleste. Cela me rappelle les dernières paroles de Jésus à ses disciples : « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » Matthieu 28 : 20
    Le rêve montrerait ainsi à la rêveuse que les êtres qui s’enracinent en ce monde où nous sommes sont de nature à la fois terrestre, comme un arbre, et céleste, comme la lumière des étoiles. Qu’en ces êtres vit le Principe de lumière éternel et que c’est la présence de cette lumière en eux qui en fait la merveille magnifique.

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Amezeg !
      Merci pour ton commentaire.

      Oui, moi aussi, je vois dans ce rêve quelque chose de cet ordre ... comme l'arbre, l'être humain est à la fois "bien enraciné dans la réalité terrestre" (corps) et en même temps "lumière céleste", (âme). Comme l'arbre, il grandit et se développe entre "terre et ciel", unissant en lui le terrestre...et le spirituel.

      Mais le fait que le rêve mette en scène trois générations (mère, fille et petit-fils) m'évoque aussi l'arbre sous son aspect "généalogique"...
      Y aurait-il eu récemment des naissances dans la famille (arbre-étoile tombé du ciel) ?

      Supprimer
  2. Si l’on se reporte à ce qui est dit dans le commentaire posté à la suite de l’article "Le symbole de l'arbre dans les rêves ", on peut compter 5 personnages principaux : la grand-mère, la mère, le fils, l’ex ami de la mère, et l’ex femme de cet ami. Dans le rêve il est question de "six arbres tombés en ligne". Or 6 = 5 + 1 :-) . Question possible : à quoi correspondrait le 6ème arbre...? À une nouvelle naissance, déjà réalisée, ou à venir ? L’alignement des six arbres signifierait-il que des liens particuliers *, une histoire plus ou moins partagée, relieraient ces six arbres ? Et que tout cela serait magnifique lorsque le regard s’ouvre et perçoit la lumière éternelle présente au sein des êtres éphémères ?

    * Liens ayant peut-être tous à voir avec les relations sexuelles qui engendrent la vie, "six" et "sexe" étant alors à rapprocher ?

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais "naissance" à cause de l'image de l'arbre qui "tombe du ciel" et "vient sur terre" : ce pourrait être l'"incarnation", soit d'une personne, soit même, peut-être d'une famille tout entière.

      Et oui, c'est vrai , il y a cinq personnes, liées par des liens d'amour ou des liens familiaux...
      Ce que je n'ai pas bien compris, c'est : "Y a-t-il 6 arbres en ligne, ou y en a-t-il 12 (six de chaque côté) ?"
      Le rêveuse pourrait nous préciser cela, si elle revenait sur le site...
      J'espère qu'elle le fera (bien que j'aie malheureusement laissé passer quelques semaines avant de lui répondre, car j'étais prise par d'autres choses).

      Supprimer
    2. Après quelques jours de "murissement", j'en viens à me demander si ce rêve n'aurait pas un rapport avec la notion de "familles d'âmes".

      Peut-être vais-je trop loin, mais on pourrait y voir l'idée que des arbres entiers (familles) descendent du ciel et viennent s'incarner sur terre...tout en conservant leurs liens et leurs affinités.

      Supprimer
    3. ...ou alors, il pourrait s'agir, aussi, de naissances plus "symboliques"...
      Quelque chose de "spirituel" (lumière) viendrait s'ancrer et se développer (comme l'arbre) sur le plan matériel.
      Concrétisation d'inspirations "célestes" ...?

      Supprimer
    4. Oui, on peut envisager plus d’une hypothèse à propos de ces arbres qui arrivent en terre/ sur la Terre déjà développés et non pas sous forme de graines. Pourrait-il s’agir de processus de croissance et de développement individuels qui se poursuivraient/ se reprendraient au fil de naissances ou incarnations successives. Processus toujours soutenus et habités par la même Lumière-Conscience qui se manifeste et se déploie ainsi de plus en plus en ce monde à travers ces arbres au fil de développements/croissances (arbres) successifs ??

      Amezeg

      Supprimer
    5. Oui...c'est possible.

      L'étonnant, en effet, c'est que les arbres soient déjà "développés" avant de descendre.
      L'image à laquelle on s'attendrait, c'est une petite graine-étoile qui vienne sur terre et qui se développe progressivement, mais là, c'est tout un arbre qui descend, avec déjà ses branches, sa verdure...etc.

      Peut-on y voir la confirmation de ce que disait Jung à propos des nouveaux-nés : qu'ils sont tout sauf une "page vierge" et qu'ils viennent au monde avec déjà tout un bagage ?

      Et puis les arbres sont feuillus et bien verts, ce qui est un signe de force et de vie...à ce propos, je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec l'arbre de Noël , qui, lui aussi est choisi pour sa verdure permanente au milieu de l'hiver et qui est un arbre "porteur de lumière" (étoile au sommet, illuminations de toutes sortes).

      Là aussi, c'est un symbole de "naissance spirituelle"...au coeur du monde et au coeur de l'être.

      Supprimer
    6. Je relis aussi ce que disait la rêveuse en commentaire de son rêve :
      "J'ai vu après que je racontais ce rêve qui allait se réaliser à mon ex ami, qui m'a quitté en août en voyant son ex femme et ils étaient entourés de plein de femmes, dans une salle d'attente et je regardais sa vie, son histoire avec des gens qui mangeaient du chocolat, je leur disais : "que vous êtes stressés". Étrange cet amalgame avec les arbres et mon ex, que j'ai aimé très fort."

      Il y a manifestement un lien entre le rêve et la vie, l'histoire de son ex-ami...Dommage qu'on n'en sache pas plus. Par exemple, si cet ami est le père de son fils...ou s'il a des aspirations spirituelles...

      Et, pour revenir au rêve lui-même, le dernier détail qui me pose question, c'est "on faisait attention de ne pas se faire écraser"...

      Il semble y avoir, dans un premier temps, un besoin de se "mettre à l'abri", de se protéger, une certaine peur face au phénomène "surnaturel" venu du ciel...peur suivie de près par l'émerveillement...

      Supprimer
    7. « Il semble y avoir, dans un premier temps, un besoin de se "mettre à l'abri", de se protéger, une certaine peur face au phénomène "surnaturel" venu du ciel...peur suivie de près par l'émerveillement... », dis-tu, La Licorne.

      Oui, sans doute : un besoin très naturel et justifié de se protéger face à l’irruption du numineux(*), irruption qui peut avoir un effet écrasant sur la structuration consciente de la personnalité telle qu’elle était établie jusque là. La nouveauté numineuse sort du cadre habituel de conception et de vision des choses, bouleverse les repères conscients et peut ainsi menacer de faire éclater trop violemment cet "ancien" ordre conscient, de l’écraser. Ce qui, bien sûr, n’est pas souhaitable et empêcherait l’émerveillement de porter tout son fruit au sein de la personnalité humaine.

      Amezeg

      * Wikipedia Le numineux est, selon Rudolf Otto et Carl Gustav Jung, ce qui saisit l'individu, ce qui venant « d'ailleurs », lui donne le sentiment d'être dépendant à l'égard d'un « tout Autre ». C'est « un sentiment de présence absolue, une présence divine. Il est à la fois mystère et terreur, c’est ce qu’Otto appelle le mysterium tremendum. »

      Supprimer
    8. Oui, à la fois mystère et terreur, crainte et émerveillemnt, voilà ce que produit la rencontre avec le "numineux"...

      Voilà ce que disait Jung dans "Un mythe moderne" :

      Le symbole, le grand rêve archétypique possède la fonction majeure
      d’être vecteur et transformateur d’énergie mentale.
      C’est au symbole qu’incombe la tâche centrale de révéler tels dynamismes, telles masses énergétiques qui sommeillent dans l’inconscient de l'être.

      Elles jaillissent à chaque époque en un langage renouvelé.
      C’est l’interprétation du symbole qui permet au moi et au conscient
      d’acquérir quelque compréhension de ce qui se trame
      et se fomente inconsciemment au fond de l’homme et des hommes.

      Mais tant qu’un tel événement numineux (sous forme de rêves, d’imagination active) n’est pas intégré au conscient,
      il ne constitue encore qu’une modification potentielle.

      Supprimer