samedi 12 août 2017

L'art de rêver

Samedi 12 août 2017



L'analyse du rêve pourrait faire l'objet d'une encyclopédie complète.
Le meilleur interprète d'un rêve demeure la personne qui l'a fait.
Elle connaît tous les facteurs probables pouvant susciter le rêve en question.
Une autre personne peut lui suggérer des pistes d'analyse 
ou lui faire prendre conscience de certaines dominantes,
mais seul le rêveur peut valider une interprétation 
correspondant à des réalisations personnelles.

Donnez-vous le temps de pratiquer, soyez fidèle à votre journal de rêves
gardez une écoute attentive et faites-vous confiance.
Le temps et la discipline sont vos meilleurs alliés.

Fiez-vous à votre intuition et n'oubliez jamais que l'âme sait 
et ne demande pas mieux que de vous transmettre 
toutes ses connaissances par l'intermédiaire de sa grande messagère, 
la petite voix intérieure.

Rappelez-vous aussi qu'il n'est pas nécessaire d'analyser tous les rêves.
Certains ne représentent qu'un déversement de résidus subconscients
et le seul fait de les écrire permet 
un nettoyage bénéfique de l'inconscient parfois trop plein.
C'est d'ailleurs un phénomène fréquent qui découle de l'intérêt nouveau porté à vos rêves. 
Cette curiosité soudaine pour le langage de la nuit provoque
un flot abondant d'images et d'informations en provenance du subconscient 
qui s'exprime enfin ouvertement.
Prendre note de ce foisonnement onirique dégage peu à peu le surplus accumulé.

De plus, si un rêve important n'a pas été saisi, 
il reviendra en force frapper à la porte de votre conscience. 
Cette manifestation donne lieu aux rêves récalcitrants, ceux qui reviennent sans cesse. 
Ces rêves répétitifs signalent une information non comprise 
et méritent une considération spéciale. 
Et tant que le message n'a pas été saisi, le rêve réapparaît, 
pour le bénéfice du rêveur. 
.
.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire