lundi 16 janvier 2017

Osiris

Lundi 16 janvier 2017


Dans sa signification la plus essentielle, 
Osiris, le frère-époux d'Isis, 
est le dieu du changement dans la nature
au sens le plus large.

En tant que tel, 
d'une part, il peut être représenté concrètement 
par la course quotidienne et annuelle du soleil, 
d'autre part, il est le dieu de la mort.
.
C.G. Jung
"Les rêves d'enfants" Tome 1
.

Osiris, "dieu au coeur arrêté",
Osiris, prototype de toutes les momies, 
enfermé dans le premier de tous les sarcophages, 
Osiris propose à l'homme de tous les siècles la troublante énigme 
de la mort et de la résurrection. Mais plusieurs plans se superposent, 
qui rendent difficile l'accès à la compréhension.

L'homme pressent l'appel du retour à l'origine, 
que son Moi refuse et dont il se défend par le déploiement 
des références multiples au monde visible, 
par tous ces repères, ces mesures rassurantes 
qui l'emprisonnent dans une cohérence figée.

Que se brise le cercueil de verre, que s'ouvre le sarcophage, 
que se déchirent les bandelettes : 
le voici rendu à la vie évolutive, 
le voici en marche vers le retour à l'Unique, 
vers l'accomplissement du Soi, 
épanouissement sublime qui implique l'effacement du Moi 
et annonce son sacrifice.
.
Georges Romey
"Les pharaons survivent en nous"
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire