mercredi 23 novembre 2016

La main à la pâte

Mercredi 23 novembre 2016



L'oeuvre n'est pas un objet, mais un sujet.
C'est un mouvement que l'on ne peut comprendre qu'en marchant,
c'est un bain dans lequel il faut se plonger.
Il faut avoir mis la main à la pâte pour acquérir le droit de parler.

L'alchimie n'est pas une doctrine.
Il n'y a pas de doctrine alchimique,
mais une réalisation intime, subjective.
Lorsqu'elle aura été menée à bien,
les concepts ou les images seront données pour la traduire,
s'il plaît à la Pierre, mais cette expression sera toute personnelle.

C'est la nature qui se charge elle-même,
si nous lui demeurons attentive, des différentes corrections nécessaires.
Pour parler comme Jung: la vie psychique est auto-régulation.
L'athanor en fonctionnement ressemble
aux machines à laver automatiques.
Tout s'y passe sans intervention de l'opérateur...
Il suffit de la mettre en marche.

L'esprit ne doit pas s'évader du corps,
l'ascension au septième ciel
n'est pas la réalisation de l'homme.

Le corps doit au contraire capter l'esprit
et le retenir fermement par des noeuds très forts...
En termes jungiens, le moi conscient ne doit pas demeurer
fasciné par les archétypes de l'inconscient,
mais il doit les intégrer.
C'est en cela qu'un travail matériel, quelle qu'en soit la forme,
est un support des plus précieux de la réalisation intérieure.

Désormais, le travail extérieur consiste essentiellement
à  mettre la vie concrète en accord avec les suggestions
formées de l’intérieur ou fournies par les signes que sont les événements,
car les plus belles images, les plus hautes aspirations demeureront
aussi stériles et aussi dénuées de réalité que celles d’un film ou d’un roman
tant qu’elles n’auront pas été traduites en acte.
.

Etienne Perrot
"La voie de la transformation"
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire