lundi 11 avril 2016

Marie-Laure COLONNA - Les Racines du Ciel

Emission radio du 10 avril 2016



Extrait de l'émission :

...C'est comme la croissance d'un arbre :
Si vous voulez  étendre des branches à l'infini vers le ciel
et que vous n'avez pas poussé des racines dans la terre,
ça va s'écrouler comme un baobab
à la première poussée du vent.

C'est un chemin qui demande qu'on pénètre
dans la profondeur du sol, de la matière, des instincts,
tout autant qu'on va pénétrer dans d'autres domaines plus subtils.

D'où l'idée que le processus d'individuation ne consiste pas uniquement
à contacter l'esprit, l'âme ou la dimension plus subtile de notre être,
mais qu'il est un travail à la fois spirituel et érotique,
faisant intervenir à la fois l'âme, le corps et l'esprit...

Marie-Laure Colonna



Tantôt intelligence active et pénétrante, yang, logos fécondant,
tantôt intelligence réceptrice, yin, sagesse des profondeurs,
tantôt encore érotique intense,
dévoilée dans les rêves dans des images d’union,
la créativité de l’âme, de Psyché,
naît dans le mariage de l’amour et de l’esprit.


Dans "Les facettes de l'âme" (Editions du Dauphin),
 notre invitée, Marie-Laure Colonna, philosophe et psychanalyse jungienne,
démontre que cette créativité de l’âme intervient dans l’accomplissement de la guérison
– l’on vient en analyse parce que l’on souffre –
 et parce que le contact avec l’inconscient va permettre de déchiffrer ses symptômes
et de trouver de nouvelles pistes pour relancer sa vitalité.
Mais aussi et surtout dans le sens d’évolution de la personnalité
nommé par Jung : processus d’individuation.

Strate après strate, cette dynamique d’intégration des opposés confronte,
réunit et marie la personnalité consciente en transformation,
à des plans de plus en plus éloignés de l’inconscient personnel et de l’inconscient collectif,
jusqu’à produire le sentiment d’une union sous-jacente avec la nature entière.
.



9 commentaires:

  1. J'ai écouté cette émission très intéressante. Merci d'en parler et crois à ma fidèle amitié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les émissions radio sur Jung sont assez rares, alors quand il y a en a une bonne, comme celle-ci, il ne faut pas la rater !
      C'était mon cas ...et j'ai été bien contente de pouvoir la ré-écouter ensuite...d'où mon envie de vous la partager !
      Amitiés.

      Supprimer
  2. Merci pour cette émission radiophonique, je ne connaissais pas cette psychanalyste jungienne; j'aime toujours voir comment les gens ont intégré les concepts jungiens.

    amicalement nicole du Québec

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie-Laure Colonna est relativement connue dans le milieu jungien...j'ai lu le livre ci-dessus et d'autres aussi d'elle, tous intéressants.
      C'est sympa de passer ici, Nicole : il y a assez peu de commentaires et pour tout dire, je me sens un peu seule sur ce blog, en ce moment...:-)

      Bises.

      Supprimer
    2. salut Licorne,

      tu as du contenu pourtant fort intéressant, tu n'as pas à en douter. Je viens lire mais parfois je n'ai rien à ajouter parce que souvent même très concis, tes écrits m'apprennent déjà beaucoup. Je devrais peut-être juste te le redire à chaque fois ;o)amitiés Nicole

      Supprimer
    3. Oui, oui...à chaque fois, bien sûr!!! :-)))

      Plus sérieusement, c'est tout le problème de ce genre de blog (et là, je ne parle pas de toi...), il y a beaucoup de monde qui passe ici (100 à 200 visites par jour), les gens viennent y chercher de l'information mais ne pensent pas souvent à laisser un petit mot...
      Or, je ne suis pas totalement "désincarnée", j'ai besoin d'un peu de retour de temps à autre...pour trouver l'énergie de continuer...:-)

      Supprimer
    4. je te comprends parfaitement et je trouve que c'est la moindre des choses que de déposer un petit commentaire à côté de ce travail colossal que tu fais.
      Les gens , moi compris sans doute, se comportent vis-à-vis l'écrit sur le net comme vis-à-vis un livre, lequel ne demande pas de feed-back...pourtant on a l'opportunité de réagir, pourquoi ne pas le faire ? manque de temps ? on consomme les mots comme tout le reste ?
      Le monde virtuel est une nouvelle réalité, on en connait pas encore tous les écueils et toutes les possibilités.
      Déjà si tu as autant de visiteurs par jour c'est que ton message intéresse, c'est au moins ça de pris !Mais c'est important que tu formules ton besoin d'échange, je l'ai exprimé moi aussi sur un autre forum, comme quoi on est encore parfois dans le même bocal....;o)amitiés nicole

      Supprimer
  3. Je découvre ce blog à l'instant. Et ce qui est dit ci-dessus m'incite à commenter.
    Les blogs à contenu dense son généralement peu commentés. C'est forcément frustrant pour l'auteur. Il me semble qu'il peut en être autrement si l'auteur s'engage lui-même sous une forme testimoniale. Je ne sais si c'est le cas ici. Pour l'instant je n'ai lu que ce billet…

    Sur le thème abordé, dans ma pratique professionnelle, j'ai souvent utilisé la métaphore de l'arbre et de ses racines en termes de croissance et développement de la personne.
    L'âme est ce qui anime, pour ma part j'utilise volontiers le concept de terre intérieure pour parler de "l'être profond", notamment en raison de la proximité des deux mots terre et être.

    Ayant accompli un chemin de restructuration personnelle, il me semble que l'évolution et la mise en œuvre de ses dynamismes positifs essentiels est un gage de réussite du travail dit « de guérison ». Sinon comment pourra -t-on puiser les forces indispensables pour affronter ce qui nous a « abattu » dans notre histoire personnelle passée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout d'abord, merci Alain, d'avoir déposé ce commentaire...

      Oui, il est sûr que, si l'auteur(e) témoigne de son expérience personnelle, cela permet aux lecteurs de s'identifier et les partages sont plus faciles, beaucoup plus que si l'on part de contenus abstraits.
      Ce blog, au départ, est un espace d'échange autour des rêves...
      et il y a eu ici des périodes plus "bavardes" autour des rêves que l'un ou l'autre apportait (j'en ai aussi confié quelques-uns des miens).
      Mais c'est un espace public, pas un forum privé, et je suis aussi attentive à ce que la vie privée de chaque participant soit respectée (et la mienne aussi).
      Le témoignage, oui...mais l'étalage, non...

      Ce que vous dites me parle bien...
      La terre intérieure...et puis le fait qu'il faut aller chercher dans le positif les forces nécessaires pour affronter le négatif ou ce qui nous a "abattu".

      Vous parlez de votre pratique professionnelle : êtes-vous psychothérapeute ?

      Supprimer