samedi 28 février 2015

Le symbole du martin-pêcheur

Samedi 5 juillet 2014
Peinture de Jane Adams

Juste après avoir fait le rêve de "Philémon", il arriva à Jung un événement qu'on peut qualifier de synchronistique...

Voilà ce qu'il en dit dans son autobiographie, "Ma vie" : 
"Comme je ne comprenais pas l'image du rêve, je la peignis pour mieux me la représenter. Durant les jours où ce rêve me préoccupa, je trouvai, dans mon jardin, sur le bord du lac, un martin-pêcheur mort !
Ce fut comme si la foudre  m'avait frappé. Car il est fort rare que l'on aperçoive des martins-pêcheurs dans les environs du lac de Zürich. C'est pourquoi j'étais tellement ému par cette coïncidence qui semblait ne relever que du hasard. Le corps de l'oiseau était encore frais ; la mort ne devait pas remonter à plus de deux, trois jours, et on ne voyait aucune blessure extérieure."



Au sujet du martin-pêcheur et son symbolisme, voici ce que j'ai trouvé : 

Comme son nom l'indique, c'est un pêcheur de premier ordre qui raffole des petits poissons.

Ainsi, on le voit survoler les rivières et les fleuves aux eaux pures et transparentes -  qui hélas, se font de plus en plus rares en France -, lançant son chant distinctif qui ressemble d'ailleurs plus à un long sifflement, et plongeant son très long bec dans l'eau pour attraper un poisson avec une habileté rare. 


Quand il n'en fait pas son déjeuner ou son dîner, le mâle l'offre à la femelle en guise de cadeau nuptial.
Le couple creuse son nid dans les rives de la rivière ou du fleuve qu'il fréquente.
Durant trois semaines environ, ils couvent ensemble leurs 6 à 8 oeufs, mais il leur arrive d'avoir jusqu'à trois nichées par saison. 
Il n'est pas vraiment rare de voir ces oiseaux voler en couple. C'est sans nul doute ce qui a amené nos ancêtres à faire du martin-pêcheur un symbole de fidélité conjugale, de bonheur amoureux, de joie de vivre à deux, mais aussi de beauté. 

En effet, on a surnommé le martin-pêcheur le joyau volant, à cause de ses ailes d'un bleu vert éclatant, contrastant avec le plumage roux de son torse.

Ainsi, au Moyen Age, en France comme en Angleterre, pensait-on que porter quelques plumes de martin-pêcheur était un gage de protection providentielle. On voit donc que les Indiens ne furent pas les seuls à croire aux pouvoirs bénéfiques et protecteurs des plumes de certains oiseaux.

On le nommait primitivement halcyon, emprunté au latin "alcyon", lui-même dérivé du mot grec,"alkuôn" désignant un oiseau mythique. 
Alcyoné ou Alkuôn était, selon la légende grecque, la fille d'Eole, le roi des vents, qui fut transformée en cet oiseau fabuleux.




Rapport avec Saint-Martin :

"En 371 à Tours, l’évêque en place, Lidoire, vient de mourir ; les habitants veulent choisir (Saint) Martin mais celui-ci s’est choisi une autre voie et n’aspire pas à l'épiscopat. Les habitants l’enlèvent donc et le proclament évêque le 4 juillet 371 sans son consentement ; Martin se soumet en pensant qu’il s’agit là sans aucun doute de la volonté divine."

Martin évangélisa, avec ses moines, les campagnes, christianisant les anciens lieux de cultes païens (mot signifiant paysans) Les chapelles et églises furent construites sur ces lieux. Il fit abattre et détruire nombre de mégalithes !

"Un jour, voyant des oiseaux pêcheurs se disputer des poissons, il explique à ses disciples que les démons se disputent de la même manière les âmes des chrétiens. Et les oiseaux prirent ainsi le nom de l'évêque ; ce sont les martins-pêcheurs."  (Wikipedia)

Sources ici et 


Doué d'un grand talent pour plonger dans les eaux vives et y  pêcher avec une rapidité et une dextérité folle les petits "poissons" (contenus de l'inconscient), oiseau lié au couple, à l'amour, oiseau évoquant la faculté d'aller "chercher les âmes humaines"...oiseau "rare" et "mythique" , le martin-pêcheur a finalement, quand on y regarde de près, bien des points communs avec la vie de Jung...et cela n'a rien d'un "hasard" si la figure de Philémon arbore, dans le rêve, ses ailes "hautes en couleurs"...d'un bleu inimitable.

On peut remarquer, d'autre part, que le nom de cet oiseau, en anglais, est "kingfischer" , king signifiant "roi" et fisher = "pêcheur"...
Le "Roi pêcheur" ou "Roi blessé", est une figure mythique liée à Perceval et à la quête du Graal...quête dont Jung dit, dans "Ma vie" :
"Depuis ma jeunesse, les histoires du Graal jouèrent chez moi un grand rôle. A quinze ans je lus pour la première fois ces histoires et ce fut un événement inoubliable, une impression qui ne disparut jamais plus ! Je soupçonnais qu'un mystère y était caché."

voir ici

Le martin-pêcheur apparaît aussi dans un rêve qu'il fit peu après la mort de Toni Wolff :

"...(Il vit) Toni apparaître dans un rêve qu’il reçut la nuit de Pâques :
elle paraissait beaucoup plus grande et jeune qu’au moment de sa mort, elle était très belle; elle portait une robe chatoyant des multiples couleurs d’un oiseau du paradis, avec, pour dominante, le merveilleux bleu du martin-pêcheur." 

La Licorne






6 commentaires:

  1. Encore un joyau!
    Merci

    Commentaire n°1 posté par bernadette le 06/07/2014 à 10h12

    RépondreSupprimer
  2. Merci, Bernadette.

    Réponse de La Licorne le 06/07/2014 à 11h25

    RépondreSupprimer
  3. Il y a longtemps, j'ai rêvé d'un martin-pêcheur qui volait dans un paysage de neige,immaculé. C'était la seule couleur, il me semble que c'était prés d'un moulin...Ces derniers temps j'ai recherché des photos de martin pêcheur car j'aimerais bien en peindre un...

    Commentaire n°2 posté par Mingingi le 06/07/2014 à 17h58

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée, Mingingi...surtout si c'est aussi "chouette" que ta dernière peinture ! ;-)
      Les couleurs du martin-pêcheur sont vraiment magnifiques...et sur le blanc de la neige, dans ton rêve, ce devait être féerique...

      Réponse de La Licorne le 06/07/2014 à 18h12

      Supprimer
  4. Connaissez vous le symbole du martin pêcheur dans le jardin des délices de Jerome Bosch ? Il est à gauche du panneau central, au-dessus d'un couple assis sur un canard. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne connais pas...mais je vais me renseigner...
      Merci de votre passage ici.

      Supprimer