samedi 21 février 2015

Le symbole de la roue médecine

Mardi 4 mars 2014


Une roue médecine n'est pas un objet aux mystérieuses propriétés médicinales, comme certains ont tendance à le croire . Dans la tradition amérindienne, le terme "médecine" n'a pas le même sens que nous lui accordons en français, car il tire son origine d' un terme Algonquin, le mot mediwiwin , qui désigne la "force" ou la "puissance" .

Ainsi, la roue médecine est d'abord un symbole que les anciens ont choisi 
pour évoquer  le  pouvoir du Grand Esprit 
qui s' exprime toujours à travers la forme d'un cercle :

" Toute chose qui fait le Pouvoir de l ' Univers, 
Il ( le Grand Esprit ) le fait en forme de cercle. 
Le ciel est circulaire , et  j' ai entendu dire que la Terre est ronde...
nos tentes étaient circulaires comme les nids des oiseaux , 
et elles étaient toujours disposées dans un cercle , 
- le cercle de la nation , un nid fait de beaucoup de nids, 
où le Grand Esprit voulait que nous couvions nos enfants ". 
(Paroles d 'Elan Noir, Black Elk)

La roue de médecine est un schéma autour duquel s'organise l' univers tout entier,
comme la vie de chacun d'entre nous.



Les Amérindiens y positionnent les quatre points cardinaux qui représentent beaucoup plus que de simples directions données par la boussole . Ils incarnent les quatre voies que nous sommes invités à expérimenter dans notre vie , les quatre étapes de tout développement psycho spirituel .

En rapport avec la nuit et l'hiver, le Nord est un lieu d' introspection où nous apprenons à sonder notre âme , et son animal totem est la Tortue.
Lieu du jour naissant et du printemps, l'Est est la source de toute lumière et de tout développement . Il est associé à la grenouille qui a le pouvoir d'appeler les pluies bienfaisantes, source de la fécondité.    
Quant au Sud, il est un lieu de rayonnement correspondant au milieu du jour et à l'été . Son animal emblématique est le papillon qui évoque un état de  réalisation plénière.
Enfin, l'Ouest est un espace de remise en question associé au crépuscule et à l'automne, dont l'animal totem est le faucon, un oiseau qui s'élève très haut dans le ciel , plus haut que n'importe quel autre être vivant, jusqu'à la demeure du Grand Esprit.


Note de La Licorne:
Les animaux cités ci-dessus ne sont pas ceux qu'on rencontre le plus fréquemment. En général, on associe : le Nord au Bison, le Sud au Coyote, l'Est à l'Aigle, et l'Ouest à l'Ours (voir article précédent).
Mais les animaux cités ci-dessus ont l'avantage de correspondre parfaitement aux éléments associés à chaque point cardinal (Tortue-Terre, Grenouille-Eau, Papillon-Air, Faucon ou "Oiseau tonnerre" -Feu).          

Ces quatre points cardinaux sont également en relation 
avec les quatre dimensions structurant la nature humaine .

Max Gros Louis (grand chef de la Nation huronne Wendate) affirme à ce sujet :

"Cette structure du bonheur est constituée par l' équilibre 
entre notre corps physique qui doit être en forme et en santé, 
des émotions bien vécues et constamment alimentées 
par le fait d' aimer et d' être aimé , 
un intellect satisfaisant nos besoins de connaissances et de raisons , 
et enfin une spiritualité épanouie et mature 
qui permet à notre âme de comprendre le sens profond de la vie 
et d'unifier les autres composantes."

 


Dans cette perspective, le Nord correspond au plan physique et à l'élément terre ;
l'Est est associé au plan émotionnel et à l' élément eau ;
le Sud est en rapport avec le plan mental et l' élément air ,
tandis que l'Ouest est relié au plan spirituel et à l'élément feu .

Ainsi la roue médecine nous révèle que pour accéder au bonheur , nous devons contribuer au développement et à l' épanouissement de chacune de ces quatre dimensions qui nous constituent . 

     
  

La tradition Amérindienne associe également à ces quatre points cardinaux les quatre grandes phases de la vie .

Le Nord correspond alors à l' époque de la conception et de la gestation . c'est un lieu privilégié d'écoute et d'attente où l'homme apprend à discerner les signes qui lui révèlent ce que le Grand Esprit attend de lui .
L' Est incarne le moment de la naissance et les années de croissance . C'est là que les attributs d'un animal totem s'introduisent dans l'esprit de l'enfant et forment une partie de son nom, lui permettant de développer sa médecine personnelle et de marcher vers la maturité " .
Quant au Sud , il correspond à l'âge adulte pendant lequel l'homme concrétise pleinement ses ambitions, plaçant ses aptitudes au service de la communauté.C'est le moment de la reconnaissance sociale et du développement d'un certain sens des responsabilités face aux autres membres du clan .
Enfin, l'Ouest incarne l'époque de la vieillesse, une période de méditation au cours de laquelle les aînés se retirent de la vie active pour fumer, pour entrer en relation plus intime avec le Grand Esprit .

Texte de "Brume" trouvé ici



P-S : Les connaisseurs de Jung et de ses travaux y verront sans doute aussi certaines analogies avec la notion de quaternité et les couleurs  des phases alchimiques.
Il semble bien qu'il existe un "symbolisme universel" qu'on retrouve dans toutes les traditions ...


"Les symboles traditionnels se recoupent tous entre eux,
en raison de l’unité fondamentale de toute chose
que l’on retrouve dans le mot même d’univers."
.
Henry Normand
"Dictionnaire des symboles universels"
.

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire