vendredi 30 janvier 2015

Le symbole et la liberté du sens

Lundi 18 février 2013

photos de Chema Madoz

Qu'est-ce qu'un Symbole ?...
Une représentation qui fait sens...

Voici une définition qui ne peut toutefois apporter une réponse satisfaisante
car nul n'est réellement autorisé à définir formellement le symbole
sous peine de le restreindre et de lui ôter sa puissance.

Lorsque la question du Sens se pose,
il existe entre l'homme et le divin une passerelle
que l'on franchit grâce au symbole.
Cette voie symbolique universelle est cependant unique
pour l'individu en quête de lui-même
et lui offre une traversée exceptionnelle,
un voyage initiatique aux paysages multiples.

Ce lien issu d'une mémoire collective et que chacun utilise tel un fil d'Ariane,
permet l'accès au trésor personnel car entrer dans l'univers du symbole
c'est accorder l'incursion de l'inconscient tumultueux et révélateur.

Le symbole véhicule la pensée en suggérant,
en interpellant, en dérangeant, en déroutant...

Il n'impose ni ne commande jamais, il sollicite simplement l'âme
et sa compréhension procède de la foi et du ressenti
mais en aucun cas d'un quelconque raisonnement ou d'une subtile analyse.
En se manifestant, le symbole,
présence vivante au plus profond de la psyché humaine,
fait et donne Sens au devenir de l'être.
.
Carole Sedillot
"ABC du symbole"
.

...la pensée symbolique peut aider à comprendre l'indicible,
à peser l'impondérable, à mesurer ce qui échappe au double décimètre.

Mais malheureusement, cette forme de pensée n'est pas enseignée
dans nos universités et dans nos grandes écoles.
(...)
D'une certaine manière, il est infiniment plus simple
de s'exprimer symboliquement que de proférer des paroles explicatives
qui, même brillantes, restent toujours très en-deçà
de l'inépuisable richesse sémantique de la parabole.


Le symbole est par excellence le langage de la liberté
car il n'impose aucune vérité.
Il se contente de suggérer à celui "qui sait voir"
et à ceux qui "sont prêts à entendre".
.
Luc Bigé

2 commentaires:

  1. Licorne,
    Très bon choix de textes, très inspirants. Un symbole effectivement n'est jamais appréhendable directement, et surtout pas par l’intellect. Il connecte l’homme à des dimensions intérieures profondes en cours de reconnaissance et d'activation. En même temps, il oblige à déplacer son regard ainsi qu’à écouter les bruits de son âme. En définitive, l’on ne peut jamais expliquer complètement un symbole : celui-ci ne se laisse pas enfermer dans une seule définition oui, car il évoque toujours quelque chose qui advient, qui va en s'élargissant. De cette façon, le symbole place l’homme face au mystère de la vie qui reste toujours et encore à découvrir. Il est une production constante de l’inconscient, un puissant moteur et outil naturel aidant à faire naître de la conscience, et donc de la lumière ici bas.
    Vos pages sont très intéressantes à lire.
    A bientôt

    Commentaire n°1 posté par Isabelle le 27/02/2013 à 00h48

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Isabelle, pour ce commentaire "en résonance" avec mon article...et avec ma pensée...car je n'ai rien à ajouter...je partage entièrement ce que tu dis...sur le symbole.
      Il est source de "lumière", il est ce qui nous aide à "élargir" constamment notre conscience...dans un processus "sans fin"...
      Merci à toi et repasse quand tu veux !
      A bientôt !

      Réponse de La Licorne le 27/02/2013 à 12h48

      Supprimer