vendredi 24 juin 2022

Travail sur l'ombre

 

 


La présence de l'ombre dans l'inconscient entraîne toutes sortes de conséquences fâcheuses dont la moindre n'est pas de mettre l'individu en opposition avec son entourage. En effet tout contenu inconscient est nécessairement, grâce à un mécanisme  de projection (Voir ici), perçu comme s'il appartenait à autrui. 

C'est le phénomène bien connu de la «paille» vue dans l’œil du prochain et de la «poutre» que l'on ignore dans le sien propre. Dans de telles circonstances, il n'est pas difficile de comprendre comment les luttes intérieures que l'individu doit entreprendre contre lui-même, peuvent être considérablement allégées si l'ennemi est mis à distance, c'est-à-dire transposé dans la figure du prochain. Il s'agit en effet d'une mesure de protection, une façon de parer à la dissociation de la personnalité. En effet, selon Jung, il faut considérer l'unification de l'ensemble de la personnalité sous l'autorité du Moi comme une conquête assez récente (quelques millénaires) de l'évolution humaine

Au principe l'âme présenterait plutôt l'image d'une multiplicité de facteurs autonomes, ce que les primitifs appelaient les «esprits», dont l'harmonie et la collaboration n'était obtenue qu'à force d'incantations et de rites magiques de toutes sortes. Par conséquent, l'unité intérieure est un bien précieux que l'on est prêt à défendre à tout prix. Le Moi éprouve ainsi une répugnance énorme à admettre l'existence de cette face obscure de son être. Les psychologues sont habitués à rencontrer chez leurs patients cette « résistance » à regarder du côté de l'inconscient. En effet l'individu est prêt à souffrir des symptômes les plus douloureux pour éviter de voir ce qui s'agite au fond de lui-même, l'Autre en lui-même.

Lorsqu'on a compris ce fonctionnement du psychisme, on perçoit les conflits qui enveniment les relations humaines sous un jour tout à fait nouveau. On découvre qu'ils sont beaucoup plus l'effet de l'aveuglement que de la méchanceté. Ils constituent la transposition sur le plan du groupe d'une guerre qui se livre d'abord dans le cœur
même de l'individu. D'où l'extrême importance de la vieille maxime reprise par Socrate: «Connais-toi toi-même». Il est malheureusement bien connu que les héritiers spirituels de ce grand philosophe préfèrent de loin explorer les mystères du monde qui les entoure que de scruter les abîmes de leur propre psyché.


Lorsque Jung tire les conclusions pratiques de ces observations psychologiques, il en arrive toujours à proposer le développement et l'élargissement de la conscience comme un moyen de rétablir la paix intérieure, de colmater la brèche qui divise l'homme en deux moitiés adversaires. Ainsi la «dissociation de la psyché» peut être surmontée et l'état d'harmonie instaurée ou restaurée. Mais cela suppose un travail pénible sur soi-même, pour lequel les vertus de courage et d'humilité sont d'une impérieuse nécessité.


Extrait de l'article

"Les Racines de la Guerre"

de Raynald Valois

 (Blog "Autour de Carl")

.

 


 


vendredi 17 juin 2022

Les rêves et l'ombre

 

Les meilleurs livres que je connaisse sur le sujet :

 


 
 
deux livres de Dominique Charrière
psychologue des profondeurs ,
qui analysent dans les moindres détails 
le problème de l'ombre individuelle 
et de l'ombre collective...
ainsi que leur expression symbolique 
dans les rêves.
 
 
 
A lire et à relire...
.




lundi 6 juin 2022

Face obscure

 



 
Dear Sir,

Dans les livres, vous pouvez apprendre beaucoup de choses 
sur la psychologie
 mais vous découvrirez vite que cette psychologie 
ne sert pas à grand-chose dans la vie pratique. 
 
Toute personne chargée de s'occuper des problèmes de l'âme 
devrait posséder une certaine sagesse de la vie, 
reposant non seulement sur les mots 
mais surtout sur l'expérience.

La psychologie telle que je la comprends 
n'est pas seulement un quantum de savoir, 
c'est aussi une connaissance de la vie.
 
Si tant est que l'on puisse inculquer une telle connaissance, 
ce n'est possible qu'à partir d'une expérience personnelle de l'âme humaine 
et cette expérience ne peut être acquise que par un enseignement personnel, 
c'est-à-dire individuel, et non collectif. 

En Inde, la coutume veut depuis fort longtemps que toute personne quelque peu cultivée 
ait un gourou, un guide spirituel qui lui apprenne, et à elle seule, ce qu'elle doit savoir. 
Tout le monde ne doit pas savoir la même chose, et le savoir en question 
ne peut jamais être transmis à tous de la même façon
C'est là ce qui fait totalement défaut dans nos universités :
la relation entre l'élève et le maître. 
Et c'est aussi ce dont devraient disposer tous ceux qui, comme vous, 
souhaitent recevoir une formation en psychologie.

Toute personne se sentant une vocation pour guider les âmes 
devrait d'abord se laisser guider par sa propre âme afin d'apprendre 
ce que signifie la rencontre avec l'âme humaine. 

Connaître la face obscure de sa propre âme est la meilleure préparation qui soit 
pour savoir comment se comporter face aux parties obscures des autres âmes. 
La simple étude des livres ne vous servirait pas à grand-chose, 
bien que ce soit aussi indispensable.
 
Ce qui vous aidera le plus, c'est de pénétrer personnellement
dans le secret des âmes humaines. 
Sans cela tout ne sera toujours qu'artifice intellectuel ingénieux, 
paroles creuses et discours creux.

Peut-être essayez-vous de comprendre ce que je veux dire dans mes livres; 
si vous avez un bon ami, essayez donc de regarder ce qui se trouve derrière sa façade 
afin de vous découvrir vous-même. Ce serait un bon début.

 
Sincerely yours, 

C.G. Jung
(Correspondance)
 
.



 

dimanche 5 juin 2022

jeudi 2 juin 2022

Dynamisme de transformation


 


 

La découverte la plus originale de l'oeuvre de Jung est sans doute l'existence dans l'inconscient humain d'un dynamisme de transformation.

Cette découverte, Jung en a d'abord fait l'expérience pour lui-même. Suite à la rupture de son amitié avec Freud, il se retrouva très isolé, et confronté à une grande solitude intérieure. Il traversa une crise importante, en proie à un grand flot d'images intérieures. Il vécut là une véritable confrontation avec l'inconscient, se retrouvant parfois aux limites de la santé mentale.

Il fit ainsi le constat que la souffrance (une dépression par exemple) ne revêt pas seulement des aspects négatifs, mais constitue souvent, à y regarder de plus près, une invitation au changement, à l'élargissement de nos horizons, une sorte de passage obligé à une métamorphose de la personnalité (un peu comme la chenille passe par la chrysalide avant de devenir papillon). L'inconscient se fait le maître d'oeuvre d'un processus de transformation capable de briser le cercle infernal de la répétition.

Il existe donc au sein de l'inconscient humain des forces d'auto-guérison et de transformation. Jung a nommé ces forces"organisateurs inconscients" ou "archétypes". Pour bien marquer que ces structures sont une caractéristique de l'humain, il parle d'"inconscient collectif".

A titre d'exemple, l'archétype pourrait se comparer à la structure de base d'un cristal, qui est la même pour tout cristal (système axial particulier), alors que chaque cristal est différent, tant par sa couleur que par sa forme. Tous les cristaux de neige sont différents, alors qu'ils présentent tous la même structure.

Les archétypes ou dynamismes inconscients peuvent constituer un recours, quand les structures personnelles font défaut (quand il y a eu très tôt dans la vie des carences importantes sur le plan affectif). Ils sont alors capables de réparer et de relancer. D'où leur intérêt clinique, auquel Jung s'intéressa beaucoup, ayant été amené, au cours de sa carrière de psychiatre, à soigner de nombreux cas difficiles.

Jung découvre donc qu'en se confrontant avec l'inconscient, le Moi se transforme. Il se produit une modification de la personnalité que Jung nomme "fonction transcendante", en prenant ainsi l'image d'une fonction mathématique. Cette fonction transcendante, nous la retrouvons à l'oeuvre en particulier dans les rêves, qui très souvent nous invitent au changement.

A la même époque, Jung se plonge dans d'anciens manuscrits alchimiques. Il est très vite frappé par l'analogie entre leur quête de transformation de la matière et cette notion de transformation qu'il constate à l'oeuvre dans l'inconscient.

"Cette curieuse faculté de métamorphose dont fait preuve l'âme humaine, et qui s'exprime précisément dans la fonction transcendante, est l'objet essentiel de la philosophie alchimique de la fin du Moyen-Age", écrit-il. "Elle exprime son thème principal de la métamorphose grâce à la symbolique alchimique. Il nous apparaît aujourd'hui avec évidence que ce serait une impardonnable erreur de ne voir dans le courant de pensée alchimique que des opérations de cornues et de fourneaux. Certes, l'alchimie a aussi ce côté, et c'est dans cet aspect qu'elle constitua les débuts tâtonnants de la chimie exacte. Mais l'alchimie a aussi un côté vie de l'esprit qu'il faut se garder de sous-estimer, un côté psychologique dont on est loin d'avoir tiré tout ce que l'on peut tirer : il existait une "philosophie alchimique", précurseur titubant de la psychologie la plus moderne. Le secret de cette philosophie alchimique, et sa clé ignorée pendant des siècles, c'est précisément le fait, l'existence de la fonction transcendante, de la métamorphose de la personnalité, grâce au mélange et à la synthèse de ses facteurs nobles et de ses constituants grossiers, de l'alliage des fonctions différenciées et de celles qui ne le sont pas, en bref, des épousailles, dans l'être, de son conscient et de son inconscient."

Il s'agit de retrouver le contact avec ce qui est capable de nous animer de l'intérieur. Les alchimistes parlaient, de façon imagée, de la pierre philosophale, de la fontaine de vie et les orientaux de la Fleur d'Or. C'est en fait de notre coeur vivant qu'il s'agit.

 

Nadine Bourneix 

 

 

 

 

samedi 1 janvier 2022

Rêve 65 : Que la lumière entre...

Samedi 1er janvier 2022

 

Il faut que la lumière puisse rentrer


Je suis dans un lieu, comme dans une grande voûte d’une cathédrale ou d’une église. Et sur le mur, à 2 hauteurs différentes, je vois que l’on a bouché des ouvertures de fenêtre.

Je m’attelle déjà à ouvrir celle qui est la plus proche. Il faut que la lumière puisse rentrer. Il faut que cet espace devienne un lieu de lumière, qu’il en soit inondé, imprégné.

Le rêve s’arrête au moment où muni de mon marteau et de mon burin, rempli de cette joie, je commence à ouvrir ces ouvertures.

 

Le rêveur est rempli de joie au réveil et heureux de ce qui va suivre.

 

Rêve daté du 17/12/2021 

Identifiant UY149K

 

 


 

 

 

mardi 28 décembre 2021

Retour sur soi

 
 
 
 
Tout individu a besoin de vivre une révolution, une division intérieure,
de renverser l'ordre existant, et de connaître un renouveau,
sans forcer les choses sur ses voisins, sous le manteau hypocrite
de l'amour du prochain ou du sens de la responsabilité sociale...

La réflexion personnelle sur soi,
le retour de l'individu aux fondements de la nature humaine,
 à son être profond dans sa destinée individuelle et sociale,
voilà le moyen de lutter contre l'aveuglement 
qui règne à l'heure actuelle.

.
 

 
Imaginez un homme qui soit assez courageux 
pour retirer, sans exception, toutes ses projections 
et vous aurez un individu qui aura pris conscience 
d'une ombre étonnamment épaisse.
 
Un tel homme s'est chargé 
de nouveaux problèmes et de nouveaux conflits. 
Pour lui-même il est devenu une grande tâche, 
car désormais il ne saurait plus dire que "eux" font ceci ou cela, 
que "les autres" sont dans l'erreur et qu'il faut "les" combattre.

Il vit dans la "maison de la réflexion sur soi-même", 
du recueillement intérieur. 
Un tel homme sait que 
tout ce qui va de travers dans le monde 
agit aussi en lui-même...
 
Si seulement il apprend à traiter avec sa propre ombre, 
il aura accompli quelque chose de réel pour le monde. 
Il aura alors réussi à résoudre au moins une partie, 
ne fût-elle qu'infinitésimale, 
des gigantesques problèmes irrésolus de notre époque.
.
 
C-G Jung
 
.



mercredi 1 décembre 2021

Rêve 64 : Emportée par le vent

  Mercredi 1er décembre 2021

 

 

Elle est partie, elle a suivi le grand vent qui l’emporte. C’est comme un jeu, dans un couloir d’arbres et de neige, elle vole, poussée par le vent. Je la vois de très haut comme un point qui avance.

Je vois avec elle un compagnon d’infortune qu’elle a croisé sur le chemin. Je dois la suivre et la ramener car c’est ma femme entrainée par son goût du voyage. J’avance à mon tour et bientôt poussé par le courant d’air, je les rejoins. Je leur indique deux abris pour échapper au vent, dont un dans une sorte d’îlot d’arbres, mais ils ne tiennent pas compte de ce que je leur crie.

Je sais que nous avons traversé la Russie. Bientôt, nous nous arrêtons devant un comptoir tenu par des soldats chinois. La femme demande en les désignant ce que sont les tout petits livres au bas de l’étal qui est comme celui d’une couturière. Le soldat lui dit qu’il s’agit du petit livre rouge . Elle se met en colère et le refuse. Je pense : comment le lirions-nous si nous ne lisons pas les idéogrammes chinois ?

Elle se tient face à moi, fine, avec de longs cheveux bruns, habillée près du corps comme une aventurière dans ses bottes. Son compagnon est un homme gris et informe, aux cheveux blancs. Je demande à cette femme de rentrer à la maison. Elle me répond qu’elle ne rentrera jamais. C’est en réalité la la réponse que j’attendais et j’en suis satisfait, mais j’ai un doute, est-ce ma femme ? Est-ce que je ne me serais pas trompé de personne ?

Cependant je ne peux pas tout recommencer et je me remets en route pour rentrer.
Un homme à ma gauche dont je ne vois que la tête, très grande,  me conseille sur le ton d’une compagnie d’assurance, de sauvegarder mon âme et de suivre mon corps. Je pourrais ainsi retrouver mon âme à la fin du voyage.

Bientôt, je suis rentré et je retrouve ma femme. Nous sommes assis sur un banc. Elle s’est apprêtée. Elle me demande quel voyage nous pourrions faire.

.

P-S : Le rêveur s’interroge sur sa relation de couple.

 Il ressent une grande excitation durant le rêve qui lui paraît au réveil important.

.

 

Rêve reçu le 17/08/2021

Rêveur anonyme

Identifiant UE57SD

.

 

Paru sur le site 

"Espace francophone jungien" (EFJ)

(Banque de rêves)

dans le cadre du projet de recueil de rêves 

lancé au mois d’avril 2020.

.