jeudi 8 mars 2018

Féminin sacré et Masculin sacré

Jeudi 8 mars 2018
 




En moi cohabitent deux énergies :
l’énergie féminine dans ce qu’elle a de plus sacré
 et l’énergie masculine dans ce qu’elle a de plus sacré.
 
Dans notre société que ce soit du côté féminin ou du côté masculin,
 les deux sont estropiés, les deux sont abîmés
et peuvent difficilement se réaliser.
Que ce soit culturel ou du fait religieux,
les clichés et les représentations factices sont légions !
 
Ce n’est malheureusement pas pour rien.
On nous impose cela car cela fait partie
d’un plan de gommage de l’être sacré que chacun est.
 Et vous avez sûrement remarqué que les genres se mélangent,
les hommes se féminisent et les femmes se masculinisent.



 
Cela pourrait être bien si cela était fait dans l’équilibre sacré.
Chacun prenant ce qui fait la force de l’autre dans la sagesse et le respect.
Cela permettrait d’avoir l’équilibre et l’épanouissement interne
de nos deux polarités, féminine et masculine. 
Or tel n’est pas le cas ! 
Il est temps de nous reconnecter pleinement à nos énergies sacrées
et d’être ce que nous devons être et pas ce que l’on souhaite que nous soyons !
 
Le féminin est beau et sacré. 
Le masculin est beau et sacré. 
Les deux ont besoin l’un de l’autre,
il ne s’agit pas d’égalité mais de complémentarité !
 

Mon féminin sacré c’est ma partie reliée à la mère,
c’est la création, l’inspiration, la sensibilité et la douceur maternelle.
Le féminin sacré c’est la Mère par excellence
 dans tout ce qu’elle porte comme symbolisme,
rattachée au rythme même de la vie et de la nature.
 
Elle est à l’écoute et possède une intelligence intuitive et émotionnelle.
Elle est compassion pour tout être vivant car c’est elle qui ressent,
 elle est dans son cœur car elle le cœur même de notre être.
Elle est Lumière. Elle est l’artiste qui crée.
 
Tournée vers l’intérieur elle est le pont vers mon âme,
 vers la guidance intérieure, vers le cœur.
C’est l’essence même de la vie qui anime l’être.
C’est elle qui nous permet aussi l’empathie
et la compréhension des autres.
 
Mon masculin sacré c’est ma partie reliée au père,
c’est l’action sereine et réfléchie, la protection et la sécurité.
 Le masculin sacré c’est le symbole du Chevalier,
fort, courageux, protecteur des faibles et juste ;
rattaché au matériel (dans son aspect action, volonté
pas dans son aspect commercial de la matière ;) ).
 
 C’est celui qui osera être ce qu’il est
en refusant le conditionnement.
Il est celui qui prendra les décisions
 et celui qui sera au pouvoir (mais dans la justesse).
 
Il est la force du bien. Tourné vers l’extérieur il est le pont
qui nous conduit au « je » dans son espace défini du corps ;
 c’est lui qui prend la parole et qui de fait,
devient le « je » différencié des autres.
 
 Il permet l’ancrage dans la matérialité
et la réalisation puissante de l’action.
C’est lui qui est garant de notre respect,
 de notre force et de notre stabilité.
 
Que l’on soit né dans un corps de femme ou dans un corps d’homme
 nous possédons tous ces deux énergies.
Et ceci indépendamment de notre orientation amoureuse,
que l’on aime les hommes ou les femmes
ne change bien évidemment rien à cela !
 
Les deux énergies équilibrées permettent la pleine réalisation de l’être
dans son intérieur comme dans son extérieur.
Cela permet de se sentir bien en soi et hors de soi dans notre relation aux autres,
dans nos interactions avec le monde matériel et spirituel.


 

Par exemple si les deux énergies sont équilibrées
 l’être peut créer (grâce à l’énergie féminine)
dans la matière (grâce à l’énergie masculine),
ce qui était immatériel par la femme
prend corps dans la matière par l’homme.
 

L’homme est le gardien protecteur de la femme tandis qu’elle,
elle est la source de vie, son cocon de douceur ;
si la femme se sent en sécurité
elle peut ouvrir pleinement son cœur et son inspiration
grâce à l’homme qui lui apporte cette sécurité.
 
Et l’homme fort de cet amour et grâce à la guidance de la femme
peut agir de manière concrète
dans une affirmation de l’être sereine et paisible.
Se sentir aimé et guidé par le cœur le rend plus fort,
 sage et juste dans ses choix et actions.

Les deux combinés rendent l’être intuitif et réceptif
mais bien ancré dans l’action réfléchie et intuitive.
A la fois ancré dans la matière et relié au spirituel.
 
 A la fois conscient et fort dans son « je »
et riche et inspiré dans son « tout ».
L’équilibre parfait, l’harmonie par excellence !

 

Bien évidemment si ces deux notions ne sont pas équilibrées
on en arrive à des extrêmes comme une femme trop sexualisée
qui cherche la séduction et à plaire dans le regard de l’homme
ou de la femme qu’elle voudrait séduire.
 
Ou à des hommes à l’égo dominateur
qui ne montrent pas leur sensibilité.
Plutôt que de protéger, l’homme va écraser !
Plutôt que de créer et d’inspirer la beauté,
 la femme va entrer dans un schéma
où elle n’inspire plus positivement
et elle ne s’en soucie d’ailleurs pas !
 
Et on peut facilement trouver l’inverse aussi :
des femmes qui cherchent à écraser par leur égo
ou des hommes hyper sexualisés qui cherchent à séduire.
Les deux versants prenant les pires aspects de l’autre !

 
Notre société cherche à détruire ces notions sacrées en nous faisant croire
que ce rôle sacré de l’énergie féminine et de l’énergie masculine est un leurre.
La société actuelle contribue à la désacralisation de la Femme
tout en contribuant à la désacralisation de l’Homme…
ce qui est très nuisible ! 
 
 Cela ne nous aide pas à équilibrer nos deux polarités en nous
car cela crée une lutte !
Or il ne faut pas de lutte mais une union
 Loin des clichés et des pressions sociales !
Loin de cette guerre imposée entre les deux
alors que nous devons chercher l’équilibre et la complémentarité.



 
Pourtant si cet équilibre intérieur était atteint pour tout un chacun,
les relations homme-femme dans notre société
seraient saines et équilibrées également…
les femmes ne seraient ni humiliées, ni rabaissées
par le simple fait d’être nées dans un corps de femme.
 
Et les hommes ne seraient plus relégués à un rôle ingrat
 d’égo-dominateur insensible
 par le simple fait d’être né dans le corps d’un homme.
Si c’était bien le cas il n’y aurait pas besoin de lois
pour nous obliger à cette égalité car cela serait une évidence.




 
Les aspects féminins et les aspects masculins ont chacun
leur importance, leur raison d’être.
Ils sont chacun beaux et dans une égalité parfaite dans cette beauté sacrée.
 
 Ils sont complémentaires…il n’y en a pas un meilleur que l’autre,
 il n’y en a pas un mieux que l’autre, plus souhaitable ou autre !
 Chacun est nécessaire et nos deux polarités doivent s’unir de manière sacrée.

 
Ils ne sont pas dans une lutte de ce qui est mieux ou meilleur
 mais dans une complémentarité saine.
Chacun étant nécessaire et important pour l’autre.
Chacun étant et devant être libre de ses aspirations profondes
en harmonie entre eux. 
Je crois qu’il est important et qu’il est plus que temps
que nous reprenions notre place... notre vraie place !
Et ceci ne pourra être fait que si chacun le fait
en commençant par l’équilibre interne.
(...)
 
 
Article complet ICI 


  


Le Féminin et le Masculin sont faits
pour "danser ensemble" ! :-)
.


Tant que l’on s’occupe de restaurer le féminin sacré
sans être, dans le même temps, en amour du masculin divin…
on dénature l’un et l’autre et on perpétue le principe de séparation.
(...)

Se réconcilier c’est restaurer, honorer, célébrer en soi et en l’autre
le masculin et le féminin.

Puis l’union à l’intérieur de soi, de ce masculin et de ce féminin,
 c’est la guérison qui permet de prendre la pleine responsabilité
 de ce que l’on est venu expérimenter sur terre.
 
Enfin, à partir de cette union, on réalise
toute la liberté  et la joie de créer le monde,
individuellement et collectivement :
La planète attend tout simplement notre réveil,
notre complétude, notre union intérieure.
.

Diane Bellego
.






 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire