lundi 29 janvier 2018

Et que disent vos rêves ?

Lundi 29 janvier 2018



Entre 1907 et 1913, Jung expérimente des années dites "de transition" ,
il élabore ses idées, développe ses conceptions de l'inconscient collectif,
des archétypes, de l'individuation.

Il a à cœur d'acquérir une nouvelle attitude à l'égard de ses malades.
Il rompt avec les interdits de Freud de rencontrer ses patients
en dehors des séances d'analyse,
il se met à l'écoute de leurs récits de vie, leurs propos et leurs rêves.

Alors, il leur pose simplement quelques questions sur ces rêves :
"Qu'est-ce que cela évoque pour vous ?
Comment voyez-vous cela ?
Comment le comprenez-vous ?
D'où cela vient-il ?"

Comme il le relate dans "Ma vie" :
"Des réponses et des associations que fournissaient mes malades,
les interprétations découlaient d'elles-mêmes.
Je laissais de côté tout ce qui était perspectives théoriques
et j'aidais simplement les patients à comprendre leurs images par eux-mêmes".

Jung est donc en train de mettre en place une nouvelle approche du rêve,
il occulte toutes les conceptions freudiennes, met de côté toutes les théories,
il se met juste à l'écoute du "hasard", des rêves
 et des productions de l'imagination.

Pour lui, "les rêves constituent le fait psychique dont nous devons partir,
ils sont la clé qui permet de pénétrer dans la mythologie,
la clé qui ouvre les portes de la psyché humaine inconsciente."
Il structure ses séances d'analyse au travers du rêve,
 "sans rêve, l'analyse ne peut débuter".

Selon Jung, si après quelques séances d'analyse,
le patient n'entre pas dans le récit de ses rêves,
 il n'est pas prêt à entrer en analyse et à se confronter à on inconscient.
.
Bénédicte Uyttenhove
"Et que disent vos rêves ?"
.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire