dimanche 3 décembre 2017

Psychanalyse et science

Dimanche 3 décembre 2017

L’inconscient et la science.
 Mettre en interrogation ces deux termes réunis,
ce n’est pas revenir à des affrontements dépassés.
C’est bien davantage être convaincu
que la science et la psychanalyse,
 à l’égal de la science et de la poésie,
 ne sont pas, selon l’expression de Saint-John Perse,
« considérées comme frères ennemis
mais que, dans un champ comme dans l’autre,
 l’interrogation est la même ,
qu’ils tiennent sur un même abîme,
 et seuls leurs modes d’investigation diffèrent »
.
Démarche psychanalytique et démarche scientifique
sont, toutes deux,
écoute poétique de la nature ;
 leur finalité commune n’est autre
que le dévoilement et la conceptualisation
de la dynamique génératrice des structures profondes.  .
.
Roger Dorey


Intervenants : Michel Cazenave, Marie-Laure Colonna, Basarab Nicolescu

 

Heisenberg insistait sur les difficultés rencontrées
lors de la tentative d’introduction de nouvelles idées
dans un système de concepts antérieurs :
[…]
quand nous essayons de mettre du vin nouveau
dans de vieilles bouteilles.
 De telles tentatives sont toujours affligeantes,
car elles nous fourvoient en nous obligeant
à nous occuper continuellement
 des craquelures inévitables des vieilles bouteilles
au lieu d’apprécier le vin nouveau."

Un des paradoxes de la physique contemporaine
tient en effet à l’archaïsme de son vocabulaire.
(...)

Cette question de la nomination se pose aussi très vivement
pour la psychanalyse.
(...)

Pierre Ginesy
 .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire