lundi 11 décembre 2017

Le problème psychophysique

Lundi 11 décembre 2017

L'aventure de l'inconscience aboutit à la science.
L'aventure de la conscience aboutit aussi à la science :
 .
Basarab Nicolescu
.
  


Le problème psychophysique, si central dans la pensée
de Jung, de Pauli et de Lupasco, 
pose avec acuité la question de son conflit avec le réductionnisme.
(...)

Le niveau de compréhension auquel se situe
la pensée de Jung, Pauli et Lupasco
est radicalement différent de celui,
engendré par une réduction ou une autre,
de la parapsychologie, du Nouvel Age
et de l'irrationalisme hermétique contemporain.
Comment un malentendu d'une telle taille a-t-il pu se produire?

Le fond du problème :
nous nous sommes trop enfoncés dans le 17ème siècle.
La difficulté d'une réponse est augmentée par le fait
que nous sommes confrontés à de véritables mutants.

Jung est un mutant, nécessairement solitaire,
dans le domaine qui est le sien,
appartenant aux sciences dites "humaines" ou "molles".
Pauli est aussi un mutant, dans le domaine qui est le sien,
appartenant aux sciences dites "exactes" ou "dures".
Quant à Lupasco , il est le mutant des mutants, 
avec sa logique de la contradiction.


 

Il est vrai que Pauli est un mutant moins solitaire,
car la physique a subi une mutation collective sans précédent,
 par l'apparition de la mécanique quantique.
Mais les trois mutants sont confrontés strictement au même problème :
 la non-conformité  entre les phénomènes qu'ils étudient
et le modèle de Réalité qui régnait sans partage, à leur époque.

Deux attitudes étaient possibles devant cette situation
ressentie certainement, sur le plan personnel, comme dramatique.
 
La première solution revient à éluder le problème, en mettant, tout simplement,
la Réalité entre parenthèses, comme un concept ontologique obscur
 et non nécessaire pour le progrès scientifique.
 C'est la voie qui a été suivie et qui est encore suivie par la majorité des scientifiques.

Jung, Pauli et Lupasco ont choisi la voie infiniment plus difficile et plus éprouvante
 - celle de l'invention (ou peut-être de la découverte)
d'un nouveau modèle de Réalité.
 
"Quand l'homme de la rue dit 'réalité',
il pense que c'est quelque chose d'évident et bien connu - écrit Pauli.
En revanche, pour moi, la formulation d'une nouvelle idée de réalité
est la tâche la plus importante et la plus ardue de notre temps.
[…]

Ce que j'ai en tête - d'une manière provisoire
- c'est l'idée de la réalité du symbole.
D'une part, un symbole est le résultat d'un effort humain
et, d'autre part, il indique l'existence d'un ordre objectif dans le cosmos,
dont les humains sont seulement une partie."
(...)
.
.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire