jeudi 7 décembre 2017

Déchirures dans le tissu de la réalité

Jeudi 7 décembre 2017



Le Dr F. David Peat de la Queen’s University au Canada 
explique les synchronicités grâce au modèle holographique.

Pour lui, elles confirment la théorie
de “l’ordre impliqué” du physicien David Bohm
et prouvent l’unité sous-jacente
entre le monde physique et le monde mental. 

Pour Peat, les synchronicités seraient 
des déchirures dans le tissu de la réalité 
qui nous permettent d’avoir, à de brefs instants, 
un aperçu du principe absolu de la matière

La rareté relative de ces expériences montre non seulement 
combien nous nous sommes coupés du “champ de conscience général”, 
mais aussi combien nous nous sommes exclus de l’infini potentiel 
des ordres plus profonds de l’esprit et de la réalité.
.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire