mardi 26 septembre 2017

Rêve 50 : Vies multiples

Mardi 26 septembre 2017
 
 

Je viens de faire un rêve absolument passionnant et perturbant en même temps !

 J’étais une sorte d’agent double qui avait des missions
qui concernaient des choses top secrètes voire peut être même extra terrestres
(non je n’invente pas c’est mon ressenti)!
Je devais à chaque fois effectuer ma mission
 à l’issue de laquelle  plusieurs personnes perdaient la vie
 (indirectement par rapport à des actes ou missions exécutées).

A chaque fois que j’entendais que ma couverture allait être démasquée,
 automatiquement je changeais de monde ,
me retrouvais dans une autre dimension
 ou un autre espace temporel
pour à chaque fois, effectuer le même type de tâches !
Et à chaque fois il me semble que j’avais une famille différente !

Ce qu'il y a de plus perturbant c’est que toutes les personnes
que j’ai côtoyées me sont inconnues
 mais le ressenti, même après la fin du rêve,
 est une émotion de tristesse ou de manque
par rapport à ce que j’y ai vécu !

 A la fin de celui-ci j’ai rencontré deux petites filles
qui apparemment sont mes filles
(sauf qu’à ce jour je n’ai pas encore d’enfants)
 et c’est un sentiment bizarre car sans les connaître,
 j’éprouve une certaine tristesse de les avoir quittées et tout au long du rêve
(même si à quelques minutes de celui-ci mes souvenirs commencent à être flous)
 j’ai ressenti les choses comme si j’étais dans la peau d’un autre avec des sentiments !

D’après ce que je crois, il s’agirait soit d’avoir rêvé de la vie d’un autre,
soit d’avoir vu et prédit mon avenir,
soit d’avoir pu entrer dans différentes dimensions
 dans le seul but d’effectuer un travail qui m’était demandé
 mais ce que je ne m’explique pas encore, c’est pourquoi
 les sentiments et émotions éprouvées dans ce rêve étaient aussi forts
car même après la fin de celui-ci je me sens vraiment nostalgique.
Je tiens à préciser que je travaille en coaching et développement personnel
 donc la psyché humaine me connaît !

De plus, je n’ai jamais fait de rêves similaires.
Je ne suis pas passionné d’espionnage mais là c’était plaisant
et en même temps perturbant par cet aspect émotif très présent !
Ne me prenez surtout pas pour un hérétique mais ce qui me perturbe vraiment
 ce sont les sentiments et émotions perçus dans ce rêve même après qu’il soit fini ...

Un très beau rêve qui pose énormément de questions ...
.
 Rêve reçu par Hfx Dreams
fin 2012
.
 

19 commentaires:

  1. Bonjour,

    Ma première impression - un peu intuitive, je l’avoue – et peut-être trompeuse, est que ce rêve pourrait se rapporter directement à l’activité de coaching et développement personnel, à ce que cette activité demandait au rêveur, à l’époque où survint ce rêve, de faire et de vivre, en lui-même surtout, et peut-être aussi au dehors.

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire que les différents "mondes" pourraient être les "mondes" des personnes dont il s'occupait dans le cadre de son travail ?

      Supprimer
    2. On peut envisager que, par exemple, les missions concernant des choses extra-terrestres pourraient évoquer les implications du coaching et du travail de développement personnel avec/dans des aspects inconscients de la personnalité des clients et aussi avec/dans des aspects de l’inconscient du coach.
      Le "terrestre" se rapporterait alors à la personnalité conscienteet "l’extra-terrestre", c’est à dire "l’au-delà" du connu conscient, aux aspects inconscients (inconnus, étrnanges/ers) chez les clients et chez le coach. Les "morts" à l’issue des différentes missons successives pourraient évoquer les "transformations" ("bonnes" ou "mauvaises" ?? induites chez les clients et chez le coach par ce travail de développement personnel qui engage les deux parties dans un dialogue qui est à la fois conscient et inconscient.

      Amezeg

      Supprimer
    3. Un agent double... — Qu’est-ce qu’un agent ?
      Le Littré nous dit que c’est : Tout ce qui agit, opère. – Celui qui fait les affaires d'autrui, qui est chargé d'une fonction, d'une mission publique ou privée.
      Un agent double pourrait ici représenter le facteur d’une action qui se produit à la fois dans le terrestre (le niveau ou aspect conscient de la personne humaine) et l’extra-terrestre (le niveau ou aspect inconscient de la personne humaine)

      Amezeg

      Supprimer
    4. ...ça se pourrait...

      ...mais ça se pourrait aussi que "extra-terrestre" signifie "au-delà du conscient" (plus haut) et donc "superconscient"...

      ...ou même que ça signifie tout simplement "extra-terrestre" ...
      L'extra-terrestre "Hfx", ça fait crédible, non ? ;-)

      Supprimer
    5. Si le "superconscient" est, par rapport à notre état de conscience ordinaire il se tient également dans le domaine inconscient, dans l’inconnu de cet état de conscience ordinaire. L’inconscient ne signifiant pas dépourvu de toute forme de conscience mais non embrassé par notre état de concience habituel. Je suis très enclin à croire en la réalité de l’existence d’un "superconscient"…

      Je vois pas mal de choses intéressantes dans "Hfx", par rapport à la question des voyages extra-terrestres, mais je n’en dirai rien ici.

      Amezeg

      Supprimer
    6. Oui, bien sûr que le superconscient fait partie de l'inconscient...:-)
      C'en est la partie supérieure...c'était plus une précision qu'une contradiction ...

      Et vive HFX 007 ! :-)

      Supprimer
  2. C'est ça que j'aime bien avec les rêves, on va ailleurs...après chacun comprend ce qu'il peut.

    X

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a là des visites oniriques dans un "ailleurs"...des explorations d'autres "lieux" qui ne sont pas les "lieux" habituellement fréquentés...Les rêves permettent cela...ils nous emmènent loin de de que nous croyons être "nous"...ou peut-être nous emmènent-ils même parfois vers d'autres "nous"...

      Supprimer
  3. Et l’on oublie parfois de se demander "qui" "comprend", quelle voix parle, d’où provient-elle et à qui s’adresse-t-elle, qui veut-elle convaincre de quoi, etc. ? Ce qui peut éventuellement devenir un vrai "casse-tête"... :-))

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce que tu peux préciser ta pensée ?
      "Qui" comprend" ?
      "Qui" , dans le rêve, se rend compte qu'il est "plusieurs" ????

      Supprimer
    2. Le plus marrant c'est qu'on est dans un rêve et on fait des choses qui nous semblent parfaitement évidente dans le rêve, on pourrait être quelqu'un d'autre sans que ça nous dérange...la conscience absolue - je ne dis pas l'inconscient - prend la personnalité sans controle du Moi - elle en profite la coquine - et lui fait presque faire ce qu'elle veut pour créer un message qui sera ensuite interprété par le Moi au réveil. Ce que j'en déduis c'est que la personne, la personnalité est juste un masque de surface qui est manipulable par l'intelligence supérieur , à l'arrière plan. Bien sur cette Intelligence, cette conscience absolue comme je l'appelle c'est aussi nous, notre vrai nous mais notre nous impersonnel.


      X

      Supprimer
  4. Oui...je suis d'accord...moi, j'exprime ça en disant que le "moi qui rêve" et le "moi de veille" sont deux personnages différents.
    Le "moi qui rêve" vit ses aventures, il est dans "son" monde", et tout ce qui lui arrive est parfaitement "évident" pour lui au moment où il le vit. Il est dans sa propre logique...
    Puis, au réveil, le "moi de veille" retranscrit ensuite les aventures de la nuit à travers son propre "filtre", dans sa propre logique, son propre "espace-temps" aussi...
    Notre personnalité (le "moi de veille") n'est qu'une partie de nous-même... c'est en effet un "masque de surface" et ce n'est pas la totalité de notre être.
    C'est pourquoi, si on voulait être juste, il ne faudrait pas dire : "je" rêve...
    Car dans le processus du rêve, nous sommes au moins deux : celui qui a vécu le rêve et celui qui se le remémore.

    La conscience absolue, elle, est sans doute à la "source" des deux.

    RépondreSupprimer
  5. La formule "Moi de veille et Moi de rêve" est excellente parce que très simple et clair. De plus cela nous permet prendre une certaine distance vis a vis de notre Moi de veille et même de rêve. Comme je l'explique on finit par dire "mon" Moi comme on dirait "ma" voiture. J'ai un Moi de rêve et un Moi de veille, j'ai un corps, j'ai un mental, j'ai des pensées qui viennent, j'ai des rêves etc...donc la question est QUI SUIS JE VRAIMENT ? qui suis je qui possède toutes ces choses, tous ces outils ? car le corps est un outil, l'esprit est un outil, le Moi de rêve et de veille sont des ouitls pour évoluer dans le monde, pour voir, comprendre, penser le monde...

    X

    RépondreSupprimer
  6. Tant mieux si tu trouves ça clair... :-), car, à la vérité, je crois que tout ce qui tourne autour de notre "identité véritable" est vraiment complexe...nous ne sommes pas simples, pas "tout d'une pièce"...

    Par "moi de rêve", j'entends la partie de nous qui est à l'oeuvre pendant les aventures oniriques, celle qui trouve "normal" ce que s'y passe...celle qui agit dans cet autre "décor"...comme si elle l'avait toujours connu.
    Et par "moi de veille", le moi ordinaire, qui vit ici, dans le monde habituel et qui trouve l'univers du rêve "bizarre"...

    Je ne dirais pas que le corps est un "outil", c'est plutôt un véhicule...le véhicule qui nous permet de penser et d'agir dans ce monde de matière.
    L'âme, à l'intérieur, en est le "conducteur"...et on peut constater qu'il lui arrive, de temps en temps... par exemple la nuit... de quitter le véhicule et d'aller se promener par ses propres moyens... :-)

    RépondreSupprimer
  7. Le monde est simple quand on se contente de lire l'heure mais si on veut comprendre le mécanisme de la montre sans être horloger c'est compliqué. Je laisse donc a Dieu le soin de s'occuper de la mécanique et me contente simplement de profiter de la terrasse des cafés.
    Quant au " tout d'une pièce " heureusement pour nous il existe 24 lettres dans l'alphabet et pas une seule pour parler car sans quoi nous serions encore des organismes unicellulaires.

    X

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans mon alphabet à moi, y'a même 26 lettres ! ;-))

      C'est bien vrai qu'on peut "fonctionner au jour le jour" sans connaître tous les rouages de notre identité...c'est vrai tant que tout va bien...mais tout se complique le jour où la "montre" ne fonctionne plus comme il faut...là, il faut bien se pencher sur son mécanisme et détailler les pièces qui la composent...
      Et quand c'est l'humanité tout entière qui ne "tourne plus rond", ben, faut peut-être commencer à se demander "Qui sommes-nous?"
      Je crois qu'il n'y a , au fond dans la vie, qu'une seule question intéressante :
      "Qu'est-ce qu'un être humain ? De quoi est-il fait ?"
      Cette question est le départ d'une quête jamais terminée...

      Supprimer
  8. Je ne suis pas horloger, le jour ou ça se complique c'est simple : je change la pile , je vais voir l'horloger ou je jette la montre, je n'ai pas besoin de me pencher sur le mécanisme qui de toute façon ne m'intéresse pas et que je ne comprendrais pas.
    Pour le monde c'est pareil, je laisse à Dieu le soin de le régler, c'est son problème pas le mien, c'est lui l'horloger. Le problème vient plutot du fait que bq de gens se prennent pour des horlogers alors qu'ils n'y connaissent rien...

    X

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben, c'est peut-être ce que font les animaux : vivre et ne se soucier de rien d'autre...mais quand on est humain, on veut aussi comprendre, me semble-t-il...
      D'ailleurs le simple fait que tu viennes dire des choses sur ce blog prouve que, toi aussi, tu cherches à comprendre et que, quoi que tu en dises, ça t'intéresse... :-)

      Supprimer