jeudi 15 juin 2017

Emission radio "Rêves et psychologie des profondeurs"

Jeudi 15 juin 2017
 
Extrait : 

Dans l'inconscient, il y a un paradoxe :
il y a à la fois des mémoires
 qui nous ramènent tout le temps au passé
 et puis il y a une capacité créative,
 une capacité à créer sans arrêt du nouveau,
 qui, elle,  nous emmène sans arrêt vers l'avenir
et le réinvente.
 (...)
Le subconscient fournit tout un ensemble
de fonctions automatiques
pour que la conscience puisse fonctionner.
Par contre, le supraconscient, lui,
amène la vision lointaine,
l'inspiration dont on a besoin
qui n'appartient à aucune mémoire...
(...)
Il peut donner une intuition
totalement nouvelle sur une situation.
(...)
C'est ce qui permet de faire la distinction
entre le subconscient et le supraconscient :
Le supraconscient est du côté du divin
et le divin, c'est quelque chose qui nous dépasse,
 qui nous transcende,
mais dont la propriété principale,
c'est de créer en permanence du nouveau...
(...)
Chaque instant présent est nouveau.
(...)
Le subconscient, c'est exactement le contraire,
ce sont toutes les mémoires accumulées
et depuis le commencement des temps,
il y a des choses accumulées qui disent :
dans telle circonstance,
 il vaut mieux se comporter comme ça...
(...)
Ce sont les deux polarités de l'inconscient.
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire