samedi 11 mars 2017

Le symbole du chat

Samedi 11 mars 2017


L'essence symbolique du chat, c'est le mystère et la liberté.
la notion de mystère et celle de liberté sont, par nature, infinies !
Un symbole qui exprime la disponibilité pour la métamorphose 
ne peut pas être soumis aux limitations que propose une volonté normative.

A la fois mystérieux et familier, infiniment lointain et très proche, 
le chat  inspire, dans les rêves contemporains, 
des compositions qui reflètent cette ambivalence. 
Il s'installe avec les mêmes fréquences parmi les images 
explicitement liées aux mystères de l'Egypte antique 
et dans les scènes relatives à la constellation familiale 
du rêveur ou de la rêveuse.

Le chat, dans l'univers onirique, 
demeure dans tous les cas le symbole type de l'évolution vitale,
 de l'affranchissement des formes, de la flexibilité d'être, 
de la disponibilité pour les métamorphoses de l'âme.

Le rêve associe le chat au tigre et au lion, parfois à la panthère. 
Les félins sont avant tout des représentation de la souplesse, 
de l'élasticité de la forme, du mouvement libre et imprévisible.
Littéralement, ils incarnent la transformation.

Réplique formelle des grands félins, le chat place à portée du rêveur, 
à dose supportable, la dangereuse ambivalence du fauve, 
celle qui alimente tous les rêves de la griffe et de la fourrure, 
du risque et de la caresse.
.
Georges Romey
"Le guide des rêves"
.



Le chat domestique descend du chat des anciens Egyptiens
et, jusqu'au XVIème siècle, il était rare en France, 
au point qu'on le mentionnait dans les inventaires.

Quelques comportements caractéristiques donnent au chat 
son importance symbolique. 
Nous en énumérerons quelques-uns.

Le chat refuse catégoriquement de se laisser dresser. 
S'il demeure fidèle au logis familial, par contre, il dédaigne 
de s'attacher à une personne comme le fait le chien à son maître. 
Personne ne peut porter atteinte à sa dignité qui s'impose. 
"Le chat perd ses poils mais pas ses manières", 
dit un proverbe hollandais.

Le chat est délicat et susceptible. Il refuse toute nourriture souillée 
et , toujours sur ses gardes, est suffisamment méfiant
 pour qu'il soit à peu près impossible de l'empoisonner.

Par sa douceur, sa souplesse, sa grâce féline, le chat, même mâle, 
apparaît comme typiquement féminin : "ma petite chatte!", une "chatterie"...etc. 
En cela, il évoque, et de nombreux poèmes le confirment, la fonction sentiment.

Cependant, gourmand, câlin, caressant, on peut aussi dire 
que le chat est champion de "l'attachement sensuel au monde". 
Il peut aussi bien solliciter une caresse de ses maîtres 
que se frotter au coin d'une table basse. 
Peu importe pourvu que son soudain besoin de câlineries soit assouvi. 
Rivarol disait : "Le chat ne nous caresse pas, il se caresse à nous!"


Le chat nous frappe par sa fécondité 
et la mère chatte par son amour pour ses petits
Tous les deux crient leur désir de s'unir en la saison des amours. 
Leur rencontre s'accompagne de toutes sortes de rites, de feintes, 
de jeux et leurs clameurs amoureuses peuvent réveiller tout un quartier...

Le regard du chat est inflexible. capable de voir dans l'obscurité, 
le chat est plus nocturne que diurne et, par cette caractéristique, 
nous paraît supérieur comme s'il était aussi à l'aise
dans les ténèbres de l'inconscience 
que dans la clarté de la conscience. 
Il est donc le compagnon des "voyantes" extralucides.

La richesse nerveuse et la vitalité du chat sont surprenantes (...) 
Cette faculté d'accumulation de la force vitale vient sans doute 
de la position prise par cet animal pour dormir. 
Le sommeil étant l'une des occupations favorites du chat, 
le corps de celui-ci reste roulé en cercle 
pendant une grande partie de son existence.


Les adeptes du hatha -yoga savent que cette position 
régularise la circulation du fluide vital, facilite son assimilation 
et empêche sa dispersion et sa déperdition par les extrémités du corps 
comme chez les autres animaux.
Ces différentes raisons avaient conduit les hiérophantes 
à proposer le symbole du chat à la méditation 
des candidats à l'initiation.
(...)
Depuis la plus haute Antiquité, le chat est associé à la lune
Comme notre satellite, il "voit" la nuit et son oeil se modifie 
suivant l'intensité de la lumière solaire, rappelant ainsi les phases de la lune; 
en outre, la lune, comme le chat est, la plupart du temps, associé au "féminin". 

.
Dans les rêves :

Le chat peut être associé au "féminin" en nous, 
c'est-à-dire à la vie érotique et émotionnelle.
Si le chat du songe montre une attitude neutre ou amicale, 
les dispositions intérieures du rêveur sont en accord
avec ses pulsions sexuelles, 
ses instincts de plaisir et de jouissance de la vie.
De tels rêves surviennent classiquement 
après une série de rêves négatifs de chats 
et témoignent d'une réconciliation du rêveur avec lui-même.
(...)
Le chat de nos rêves nous indique où nous en sommes 
avec notre "plénitude de vie", cet optimum vital
dont le besoin entraîne notre évolution.
.
Jacques de La Rocheterie
"La symbologie des rêves"
.



En raison de sa surprenante capacité à échapper
au danger et à la mort,
le chat est réputé avoir "sept vies"...
.
On dit aussi de lui qu'il a la capacité d'absorber les énergies négatives,
de protéger des maladies et de faire fuir de la maison les mauvais esprits...
.
Dans la mythologie, les chats ont été associés
avec les anciens dieux de la fertilité païens.
Ils étaient un symbole de la Terre Mère
et représentaient la puissance et la sagesse de la Nature.

Les chats étaient sacrés pour les Egyptiens,
en tant que gardiens des âmes des morts.
.
Sources diverses
.



L’intervention du chat, dans nos rêves, a presque toujours une influence positive
La superstition affirme que rêver de chats annonce une brouille, une destruction. 
Ce n’est pas totalement faux, mais encore faut-il nuancer.

Lorsque le chat du rêve se montre agressif ou dangereux, 
il n’y a pas menace, mais avertissement et mise en garde. 
Nous ne sommes pas en harmonie avec notre intuition profonde 
et nous canalisons mal l’énergie lunaire. 
Pire, nous nous laissons fasciner par des illusions trompeuses, 
génératrices de déséquilibre mental.

Mais il faut savoir que l’intervention du chat dans le rêve 
ne peut avoir qu’une bonne influence. 
Son apparition annonce une prise de contact avec la nature, 
une mise en rapport avec les pouvoirs de la lune, 
avec le principe féminin cosmique
et un apport de nouvelles forces vitales.

Celui ou celle qui rêve des chats, 
et dont le contact avec l’animal onirique est positif, 
apprendra à tirer le meilleur parti de son imagination; 
il verra s’épanouir sa vitalité, 
et sentira en lui l’éveil des dons de création.
.
Robert de Laroche
« Le chat dans la tradition spirituelle »
.


6 commentaires:

  1. Encore un article très intéressant. Dans l'un de mes livres sur les symboles il est dit que les chats noirs représentent souvent une femme veuve, ou mauvaise dans l'entourage ou la "féminité mystique" en nous . On l'attribue également aux sorcières, aux sabbats etc ... Cela peut être aussi le symbole de l'angoisse.
    Pourtant un chat noir dans un rêve qui chasse une araignée symbolise notre énergie vitale qui se purifie en chassant une dépression

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le chat noir est entouré d'un tas de superstitions...

      Pourtant, au départ, le chat était un symbole du "Féminin sacré"...il représentait le principe féminin dans ses aspects positifs (ceux qui sont évoqués ci-dessus : intuition, sensibilité, flexibilité, métamorphose...etc)
      C'est la déesse-chatte Bastet, par exemple, très vénérée en Egypte.

      Mais ensuite, au moment où le Féminin a été considéré comme dangereux et que l'Inquisition a entrepris d'éradiquer le "pouvoir" des femmes herboristes, sages-femmes, guérisseuses, il a été associé à ces dernières , qu'on a qualifiées de "sorcières"...pour mieux s'en débarasser.
      C'est là que le chat est devenu négatif, "noir" et porteur de malheur...
      Signification courante et répandue qu'il peut garder dans un rêve, bien sûr...mais dans ton rêve, il était gris...ce qui n'a rien à voir, je crois.

      Supprimer
  2. Oui dans mon rêve il était gris clair. Mais mon commentaire n'était pas lié à mon rêve précédent. C'était juste pour donner mon expérience de rêveuse :-D .
    J'ai eu un chat noir qui s'appellait Agathe (on croyait que c'était une minette au départ) il avait des yeux verts magnifiques. Quand il s'est fait écrasé j'en ai été malade pendant des mois.
    Personnellement quand des chats apparaissent en groupe dans mes rêves ils représentent mon entourage professionnel, ou un cercle étendu de connaissances. La manière dont ils se comportent m'indique comment on me perçoit, les médisances ou la sincérité etc

    RépondreSupprimer
  3. Ah, d'accord, c'est intéressant...
    Les chats ont donc une signification particulière pour toi...en dehors de leur symbolisme "collectif"...
    Dans ce cas, tu peux délaisser la signification trop "générale" et te fier à ton ressenti personnel et au sens que ça a pour toi, personnellement.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour oui tout à fait . Après je pense qu'il faut prendre des deux pour faire une analyse globale de son rêve le général de l'inconscient collectif puis le "ressenti" personnel de son inconscient

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça...c'est un dosage subtil...et il faut tout examiner avant de trouver ce qui "fait sens" pour nous...
      Les fausses pistes sont fréquentes, mais ce n'est pas grave : c'est en cherchant qu'on trouve !

      La seule chose à éviter, ce sont les affirmations définitives et péremptoires qu'on trouve dans certaines "clés des rêves"
      (du style : "Si vous rêvez d'un chat, c'est que vous êtes victime de médisance"...")

      Supprimer