samedi 21 janvier 2017

Individuation (3) : Matrice collective

Samedi 21 janvier 2017


La première exploration s'effectue donc dans le domaine limité du passé 
et de l'univers psychique affectif de la personne, 
domaine de l'histoire d'un individu, son enfance,
ses relations affectives, son développement...

A un moment cependant, s'opère un glissement,
un passage à des images plus profondes.


Les rêves et les réflexions de la personne ne décrivent plus simplement la chronique familiale; 
des résonances plus vastes apparaissent qui souvent renvoient à des mythes, 
à des traditions religieuses particulières à chacun, à une mémoire "ancestrale".

Des rêves laissent entrevoir des lambeaux mythiques ou des motifs
 dont la signification dépasse l'histoire de l'individu ; 
images de démembrement renvoyant à Osiris
envols aventureux rappelant le mythe d'Icare...
Nous découvrons ainsi les racines communes de notre inconscient 
et de celui des hommes qui nous ont précédés dans le passé.

C'est l'ouverture de ce que Jung a appelé "inconscient collectif" 
qu'il faut considérer plus comme une matrice toujours vivante 
que comme un réservoir de contenus mythologiques morts. 

Cette matrice collective, analogue au pays des ancêtres 
où vont traditionnellement les chamans au cours de leur initiation
est un au-delà des valeurs rationnelles, du réel, 
qui communique avec un autre type de perception : 
la perception intuitive.
.
Marie-Claire Dolghin

"Les saisons de l'âme"
.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire