mercredi 21 juin 2017

Nature du rêve ?

Mercredi 21 juin 2017
 
 
 
Bien que la psychanalyse ait tenté de le codifier et de le cataloguer,
le rêve échappe à toute classification
car il n'est pas une manifestation de l'inconscient,
 - ce dieu impersonnel et pratique à qui l'on attribue tant de phénomènes ! -
mais avant tout une tentative d'approche du monde divin,
un lien entre le monde invisible et le monde visible.
.
Mario Mercier
"Monde magique des rêves"
.

jeudi 15 juin 2017

Emission radio sur la psychologie des profondeurs

Jeudi 15 juin 2017
 
Extrait : 

Dans l'inconscient, il y a un paradoxe :
il y a à la fois des mémoires
 qui nous ramènent tout le temps au passé
 et puis il y a une capacité créative,
 une capacité à créer sans arrêt du nouveau,
 qui, elle,  nous emmène sans arrêt vers l'avenir
et le réinvente.
 (...)
Le subconscient fournit tout un ensemble
de fonctions automatiques
pour que la conscience puisse fonctionner.
Par contre, le supraconscient, lui,
amène la vision lointaine,
l'inspiration dont on a besoin
qui n'appartient à aucune mémoire...
(...)
Il peut donner une intuition
totalement nouvelle sur une situation.
(...)
C'est ce qui permet de faire la distinction
entre le subconscient et le supraconscient :
Le supraconscient est du côté du divin
et le divin, c'est quelque chose qui nous dépasse,
 qui nous transcende,
mais dont la propriété principale,
c'est de créer en permanence du nouveau...
(...)
Chaque instant présent est nouveau.
(...)
Le subconscient, c'est exactement le contraire,
ce sont toutes les mémoires accumulées
et depuis le commencement des temps,
il y a des choses accumulées qui disent :
dans telle circonstance,
 il vaut mieux se comporter comme ça...
(...)
Ce sont les deux polarités de l'inconscient.
.

mercredi 14 juin 2017

Lettre de Jung

Mercredi 14 juin 2017



Monsieur le Docteur,

Vous devez avant tout vous rendre clairement compte que la découverte de l'inconscient, telle qu'elle se produit dans l'analyse, n'est au fond que le début d'un chemin sur lequel on ne peut pas s'arrêter mais qu'il faut parcourir jusqu'au bout.

Derrière toutes les rationalisations de la doctrine de Freud il reste toujours des faits qui demandent à être compris. Il ne sert à rien de les déprécier avec la célèbre formule "rien que".
Quand on réussit, exceptionnellement, à faire taire l'exigence intérieure, on a perdu quelque chose, et l'homme paie son apaisement apparent d'une dévastation intérieure.

 Les données irrationnelles qui se manifestent indirectement sous forme de "complexes d'inceste", "fantasmes infantiles" etc. sont aussi susceptibles d'une tout autre interprétation.
Ce sont des puissances de l'âme que d'autres temps et d'autres civilisations ont également vues sous un tout autre jour.
Pour découvrir cet autre aspect, il faudrait avoir un jour le courage de ne pas rationaliser les témoignages de l'inconscient mais au contraire de les prendre au sérieux.
C'est assurément dire beaucoup de choses en peu de mots, peut-être même trop de choses.
Je ne sais pas si vous connaissez mon petit livre sur la "Dialectique du moi et de l'inconscient". Vous y trouverez l'explication de ce que je dis ici. (...)

L'inconscient voudrait imposer chez vous une explication sérieuse, et, ce faisant, il a manifestement l'intention de défendre sa propre position face à votre attitude consciente.
L'inconscient n'est en rien ce qu'il paraît être dans la conception freudienne, un sac vide par lui-même, dans lequel on ramasse les déchets de la conscience, il représente au contraire toute l'autre moitié de l'âme vivante. Et même plus, il représente un reflet spirituel de l'univers entier. (...)

Sur le plan psychique, vous êtes pour ainsi dire sur le point de comprendre l'inconscient collectif.
En cela, les connaissances empruntées ne vous apporteront qu'une aide indirecte, c'est-à-dire que vous devrez déjà avoir fait, au moins partiellement, dans votre vécu le plus personnel, l'expérience de l'inconscient qui se présente à vous individuellement.
 Je ne suis pas sûr que vous puissiez faire cette démarche complètement seul. En tous cas, il vous faudrait quelqu'un qui vous soutienne au moins moralement, à défaut de pouvoir vous assister de conseils compétents. Vous pourriez trouver quelques conseils pratiques dans les livres indiqués.

Vous pouvez être sûr en tous cas qu'il s'agit d'un processus naturel. Il suffit d'avoir la patience de laisser agir les contraires existants, et un troisième élément fera son apparition.
A ce point de vue, les rêves peuvent être d'un grand secours. 
A la condition toutefois de ne pas faire une interprétation réductrice des symboles proposés par les rêves. Il faut y voir au contraire des symboles, c'est-à-dire la formulation la plus simple, la meilleure possible, de faits inconnus.

Avec l'assurance de ma considération distinguée,
Votre dévoué C.G. Jung

dimanche 11 juin 2017

Rêves et réalité

Dimanche 11 juin 2017


Lorsque l’on se penche attentivement sur la signification des images d’un rêve 
on est émerveillé par la précision redoutable 
avec laquelle celles-ci nous parlent du réel… 

Ces images souvent déroutantes sont en fait l’expression d’une intelligence aiguë
qui vient avertir le rêveur de certains aspects de la réalité qu’il a oubliés 
et dans lesquels il risque de se prendre les pieds comme dans un tapis. 

J’ai maintenant suffisamment d’expérience pour pouvoir affirmer 
que les rêves ne sont pas simplement une fabulation gratuite et bienfaisante 
qui rééquilibre la psyché en permettant un accomplissement illusoire du désir. 
Les rêves sont autrement plus riches et utiles que cela. 

Il s’agit ni plus ni moins d’avertissements concernant des aspects de la réalité 
que le rêveur a perçus sans s’apercevoir qu’il les avait perçus. 
J’ai conscience que ce genre de propos ne sont pas très habituels… 
même venant de la part d’une psychanalyste…
.
.


vendredi 9 juin 2017

Les rêves : une source de créativité infinie

Vendredi 9 juin 2017


Tous les êtres humains rêvent mais que font-ils avec  leurs rêves ?
Vous rêvez, je rêve, ils rêvent, nous rêvons tous.
Voici une réalité incontestable et universelle, tous les êtres humains rêvent.
 Mais que font la grande majorité des bipèdes terriens de leurs rêves ?
A vrai dire, hélas, mille fois hélas, pas grand chose.

Beaucoup les oublient, une fraction de la population les racontent à leurs proches
comme on parle de tout et de rien, et une minorité les écrivent ou s'y intéressent,
 le plus souvent à des fins thérapeutiques ou créatives.
Sans oublier quelques chercheurs qui mènent des études « pointues »
à leur sujet dans les universités.

Pour résumer il y a là un vaste domaine peu exploré,
décrié par certains, encensé par d'autres et en définitive assez mal connu
bien que faisant partie de notre quotidien.

Pourtant une hypothèse audacieuse a été émise :
 l'évolution de l'humanité passerait par le phénomène du rêve.
 Les rêves pris dans leur globalité, de façon collective, porteraient en germe
les signes avant coureurs de l'évolution humaine.
Les nouveaux paradigmes sociaux ? Cachés dans les rêves.
L'avenir de la terre ? Cryptée dans les rêves.
Étonnant n'est-ce pas ?

Si vous savez que les maladies sont annoncées dans les rêves
avant qu'elles ne se déclenchent au niveau physique
alors cela a plus de chances de moins vous surprendre.

Mais concentrons-nous sur la créativité,
 cette compétence qui fait la différence
et je dirais même mieux la valeur ajoutée de toute entreprise.

Les rêves sont naturellement créatifs, ils le sont par essence.
Ils le sont tellement que par le passé ils étaient considérés par la médecine
 comme des signes de folie et censurés, leur déconcertante étrangeté faisait peur.
Aujourd'hui encore la plupart du temps quand nous découvrons un nouveau rêve,
nous portons sur lui le un tout premier regard ébahi
d'une poule qui aurait trouvé une cuillère à dessert
et ne saurait pas s'en servir.

En matière de créativité vous avez peut-être entendu parler
du concept de « brainstorming » ?
(mot anglais signifiant littéralement « tempête de cerveau »
 traduit en français par remue-méninges).
 Il s'agit de laisser les idées, les pensées et les images vagabonder librement
 avec l'espoir qu'elles conduisent à de nouvelles solutions d'un problème épineux.
Combien d'entre nous ont déjà considéré les possibilités du « dreamstorming » ?
Non seulement notre esprit de rêve a une capacité mystérieuse
 de trier un grand nombre de détails,
mais il traite également du matériel d'une façon qui n'est pas limitée
par les règles habituelles de la logique
et peut ainsi suggérer des solutions parfois très nouvelles et innovantes.

Quand nous sommes frustrés par un problème dans notre vie
nous risquons de nous retrouver dans une ornière, ou de faire des allers-retours
à travers le même terrain connu mais improductif.
Dans les rêves, il semble que nous pouvons presque flotter,
 comme un colibri ou voler en arrière, de haut en bas ou latéralement,
 afin de voir le problème qui nous met dans l'impasse,
sous un angle nouveau ou avec une nouvelle perspective.

Ces rêves qui ont contribué à une œuvre ou changé le monde

Les images des rêves ont étendu nos horizons artistiques, musical, et littéraire,
 stimulé des généraux à conquérir des empires et conduit à des inventions
 et à des produits industriels qui ont révolutionné la science et la société.

Parmi les nombreux rêves qui attestent de cette réalité,
 j'ai sélectionné les huit exemples suivants qui se rapportent :
à la recherche et la compréhension du fonctionnement de notre monde,
à la stratégie militaire, à la vie religieuse internationale, à la littérature,
à l'industrie, à l'informatique et au business.


Le rêve du physicien Einstein
Einstein  se voit chevauchant un rayon de lumière juste avant de découvrir
que la vitesse de la lumière est une limite (rien ne peut aller plus vite que la lumière).
Il enfourche un rayon lumineux et donc se déplace à la même vitesse que lui.
 Alors il s’est rendu compte que tous ceux qu’il rencontrait
 voyaient le même événement mais à des moments différents.
Ce rêve lui a permis de découvrir la liaison entre les trois dimensions de l’espace
 et la quatrième celle du temps.
Le présent c’est ce que l’on voit.
 Un même présent n’a pas lieu pour tout le monde en même temps
si on est placé en des endroits différents.
Par exemple lorsque nous regardons l’étoile Alpha de la constellation du Centaure
 située à une distance de 4,3 années-lumière,
nous la voyons maintenant telle qu’elle était il y a 4,3 années.
Inversement quelqu’un qui serait situé sur l’étoile polaire en 2013 verrait sur terre,
 avec un télescope suffisamment puissant, le siège de Nice en 1543.

Les rêves de Napoléon
Cet empereur conquérant et guerrier a eu des rêves de manœuvres militaires.
En se réveillant, il mettait en scène ses rêves
en utilisant des petits soldats dans du sable
pour conduire chaque plan de campagne.

Le rêve du patriarche Athénagoras
La réconciliation entre les églises orthodoxe et catholique
a commencé en 1964 grâce à un rêve,
celui du Patriarche Athénagoras, qui avait vu en songe
un calice au sommet d'une montagne que gravissaient
d'un coté le Pape et de l'autre, lui-même.


Rêve du médium visionnaire Edgar Cayce
« Il escaladait le ciel pour atteindre une chapelle où il allait prier.
Un postier céleste lui montrait une vaste salle pleine de paquets
 magnifiquement enveloppés et portant des adresses.
Ces paquets n’ont jamais été délivrés, lui expliqua le postier
car ce sont des cadeaux destinés à des gens qui avaient prié pour les recevoir
 mais qui ont perdu confiance juste avant la date de livraison.
Ces cadeaux étaient les talents et les dons latents
 que leurs possesseurs exploitent si rarement. ».
E. Cayce comprit que ce message lui était destiné
afin de l’encourager à continuer son œuvre.

C'est un auteur écossais du 19ème siècle qui a affirmé que la moitié de son œuvre
 avait été écrite pour lui dans son sommeil.
Il voulait écrire un roman à partir de l’idée que nous avons tous de bons et des mauvais côtés.
Après deux jours à se torturer les méninges à la recherche d’une intrigue,
l’histoire de Dr Jekyll et M. Hyde lui apparut pendant la nuit :
«j’ai rêvé la scène à la fenêtre et une autre au cours de laquelle Hyde poursuivi
prend la poudre et subit la transformation ».


Rêve de Helias Howe
Il butait sur un problème apparemment insoluble
 alors qu’il travaillait à la création de l’une des premières machines à coudre.
 Il eut alors un rêve dans lequel des lances symboliques lui suggérèrent
de placer le chas dans le bas et non plus dans le haut de l’aiguille.

Rêve de Luther Woodrum
Ce chercheur attaché à IBM dans les années 1970
disait que bien souvent il a fait des rêves où les mathématiques lui apparaissent
en successions d’images. Il attribue à ses rêves
beaucoup de ses idées et inventions les plus concrètes.
« En 1962 j’étais attelé à un programme auquel j’avais consacré beaucoup de temps,
 mais je ne parvenais pas à bien me représenter par quelle interversion des instructions
je pourrais améliorer le processus.
Un soir, après le dîner, je fis une sieste j’avais l’esprit plein de mes problèmes
 et je me mis à revoir mon programme en rêve…
Et dans ce rêve, mes équations m’apparaissaient en images.
A ma grande surprise, je vis mes instructions se déplacer
et prendre d’elles-mêmes les places optimales.

Rêve de Madame C.J. Walker
Madame C.J. Walker (1867-1919)  est citée dans le Guinness des records
comme la première femme millionnaire autodidacte.
 Elle était aussi le premier membre de sa famille à être née libre.
 Madame Walker a fondé et construit une entreprise afro-américaine très prospère
de cosmétiques qui l’ont rendue plusieurs fois millionnaire.  
Elle souffrait d’une infection du cuir chevelu qui a causé la chute
 de la plupart de ses cheveux dans les années 1890.
 Elle commença à expérimenter avec des médicaments patentés
 et des produits de soin des cheveux.
Ensuite elle fit un rêve qui résolut ses problèmes :

 « Il a répondu à ma prière, une nuit je fis un rêve
 et dans ce rêve un grand homme noir apparut
et me dit ce que je devais préparer pour mes cheveux.
 Certains remèdes poussaient en Afrique, mais je me les fis expédier,
 je fis le mélange et le posais sur ma tête.
En quelques semaines mes cheveux ont
comme s’ils n’étaient jamais tombés.
Je l’ai essayé sur mes amis, cela les a aidés.
J’ai alors décidé de commencer à le vendre.»

Mme Walker était une femme d’entreprise, philanthrope et active socialement.
Elle résume ainsi son évolution d’une enfance pauvre dans le sud
jusqu’à la tête d’une entreprise internationale multimillionnaire :

« Je suis une femme qui vient des champs de coton du Sud.
De là j’ai été promue à la lessiveuse. Ensuite j’ai été promue cuisinière.
Et ensuite je me suis promue moi-même
dans le business de fabrication de produits pour les cheveux.
J’ai construit ma propre usine sur ma propre terre. »


Comment vous connecter à la créativité de vos rêves ?

Pratiquement comment faire pour vous connecter à votre créativité onirique ?
La première chose est de vous entraîner à vous souvenir de vos rêves.
La seconde est de noter vos rêves.
Pour des  indications techniques et pratiques suivez ce lien
C'est la première étape.

Déjà en prenant un temps pour écouter vos rêves sans a priori,
 vous entrez en communication avec la partie profonde de votre être
 à l'origine de vos rêves.
Vous augmentez par là-même votre bien-être
 parce que dans ce moment ,vous êtes vraiment vous-même.

Ensuite en les étudiant, éventuellement avec l'aide d'un interprète,
vous découvrirez des liens entre les problèmes
qui vous préoccupent dans votre vie éveillée
et le contenu de vos rêves.
(Pour en savoir plus sur les bénéfices de l'interprétation des rêves)

Vous commencerez alors à y détecter des solutions claires
 ou voilées par des symboles.
Une fois que vous êtes bien familiarisé
avec les films de vos nuits ou de vos siestes, vous êtes alors prêt
 pour programmer vos rêves afin de résoudre vos problèmes et d'atteindre vos objectifs.

 Dans le monde des rêves non seulement vous accédez à vos propres ressources,
 celles de toute votre histoire et de toute votre expérience d'être humain jusqu'à aujourd'hui
mais vous vous reliez aussi à un autre niveau
 au savoir et à l'expérience d'autres êtres humains
en d'autres temps et d'autres lieux.

Si l'on se réfère aux inventions c'est aussi pour cela
que vous avez peut-être entendu dire
 que certains rêves « viennent du futur ».

La source de créativité en provenance des rêves
est infinie sur le plan spatio-temporel,
de plus vos rêves se renouvellent chaque jour.
Vous pouvez donc utiliser vos rêves, ces informations
qui vous concernent en priorité,
 seul ou en les partageant en couple, en famille, en équipe,
 pour réussir dans les différents domaines de votre vie.

(Une partie de cet article est inspirée par les travaux
du Dr R.L. Van de Castle, universitaire américain)

Patricia Fosse, ingénieur, formatrice, 
coach Épanouissement personnel



samedi 29 avril 2017

lundi 17 avril 2017

Le premier rêve de Jung

Lundi 17 avril 2017

A près de 80 ans, Jung se souvient de son premier grand rêve
et le raconte dans son livre autobiographique "Ma vie".
Il avait à peine trois ou quatre ans quand il le fit, 
et il ne l'a jamais oublié :


Le presbytère est situé isolé près du château de Laufen 
et derrière la ferme du sacristain s’étend une grande prairie. 
Dans mon rêve, j’étais dans cette prairie.


J’y découvris tout à coup un trou sombre, carré, maçonné dans la terre. 
Je ne l’avais jamais vu auparavant. 
Curieux, je m’en approchai et regardai au fond. 
Je vis un escalier de pierre qui s’enfonçait ; 
hésitant et craintif, je descendis. 
En bas, une porte en plein cintre était fermée d’un rideau vert. 
Le rideau était grand et lourd, fait d’un tissu ouvragé ou de brocart  ; 
je remarquai qu’il avait une très riche apparence.

Curieux de savoir ce qui pouvait bien être caché derrière, 
je l’écartai et vis un espace carré d’environ dix mètres de longueur 
que baignait une lumière crépusculaire. 
Le plafond voûté était en pierre et le sol recouvert de dalles. 
Au milieu, de l’entrée jusqu’à une estrade basse, s’étendait un tapis rouge. 


Un trône d’or se dressait sur l’estrade, il était merveilleusement travaillé.
Je n’oserais l’affirmer mais il était peut-être recouvert d’un coussin rouge.
Le siège, véritable trône royal, était splendide comme dans les contes !

Dessus, un objet se dressait, forme gigantesque qui atteignait presque le plafond. 
D’abord, je pensai à un grand tronc d’arbre. 
Haut de quatre à cinq mètres, son diamètre était de cinquante à soixante centimètres. 
Cet objet était étrangement constitué : fait de peau et de chair vivante, 
il portait à sa partie supérieure une sorte de tête de forme conique, 
sans visage, sans chevelure. 
Sur le sommet, un œil unique, immobile, regardait vers le haut.

La pièce était relativement claire, bien qu’il n’y eût ni fenêtre, ni lumière. 
L’objet ne remuait pas et pourtant j’avais l’impression qu’à chaque instant 
il pouvait, tel un ver, descendre de son trône et ramper vers moi. 
J’étais comme paralysé par l’angoisse. 

A cet instant insupportable, j’entendis soudain la voix de ma mère 
venant de l’extérieur et d’en haut qui criait : 
 " Oui, regarde le bien, c’est l’ogre, le mangeur d’hommes !  » 
J’en ressentis une peur infernale et m’éveillai suant d’angoisse. 

A partir de ce moment j’eus, durant plusieurs soirs, peur de m’endormir : 
je redoutais d’avoir encore un rêve semblable. ”
.
C.G. Jung
.


vendredi 31 mars 2017

L'arc-en-ciel et La caverne des brigands

Vendredi 31 mars 2017


Rêve d'une fillette de six ans
Récit de la rêveuse 

Il y avait un bel arc-en-ciel
qui s'élevait tout juste devant moi.
Je suis montée dessus, 
et je suis arrivée jusqu'au ciel.
De là-haut, j'ai crié à mon amie Marietta 
qu'elle devait monter aussi.
Mais elle a hésité si longtemps
que l'arc-en-ciel s'est évanoui,
et je suis retombée.
.


Rêve d'un petit garçon de 4 à 5 ans

Tout d'un coup, je me suis trouvé dans une caverne sombre, 
une caverne de brigands, 
qui n'était éclairée que par un feu, dans un coin.
Autour de ce feu, plusieurs personnages étaient assis.
j'ai particulièrement remarqué deux des brigands ; 
l'un était très grand et très fort, et l'autre, 
maigre comme un échalas, riait, l'air canaille.
J'avais faim; j'ai demandé un morceau de pain. 
Le grand est venu vers moi et m'a fait peur 
en me parlant avec rudesse.

Le tout maigre, au contraire, m'a coupé des morceaux 
d'un gros pavé de terre glaise, 
et me les a tendus avec un sourire bête. 
Ils sont restés tous les deux debout à côté de moi 
jusqu'à ce que j'aie fini de manger les morceaux. 
Je les ai mangés avec beaucoup de dégoût, 
et ça m'a réveillé.
.


Commentaire de Jung 
(sur ce deuxième rêve) :

Le présent rêve a été fait par un petit garçon dans sa cinquième année. 
Il n'a pas été rapporté, lui non plus, par l'enfant , 
mais par l'adulte qu'il était devenu entre-temps. 
Comme je l'ai déjà dit lors de la première heure, 
nous n'avons ici affaire qu'à des rêves de cette espèce.

Les rêves d 'enfance que l'adulte peut encore se rappeler 
ne sont pas des rêves quelconques ;
ils sont de ceux que la mémoire a retenus 
parce qu'ils englobent entièrement des périodes distinctes, 
plus ou moins longues, de la vie humaine.

Si nous considérons brièvement un tel rêve, 
nous ne comprenons pas tout d'abord pourquoi il a été retenu.
Mais si nous sommes en mesure de remonter à son origine, 
nous pouvons le plus souvent trouver certaines raisons 
pour lesquelles il a pris tant d'importance.

Quand quelque chose a fait sur nous dans notre enfance 
une impression profonde, nous sommes fondés à supposer 
qu'il y a dans la chose elle-même un élément tout à fait essentiel, 
ou bien qu'il s'est produit, au voisinage immédiat 
de ce que la mémoire a retenu,
 un événement d'une telle importance 
qu'il concerne tout le déroulement ultérieur de l'existence.

Il y a bien, en effet, des souvenirs d'enfance de ce genre : 
tout d'un coup il resurgit une odeur de pain, ou de pain et de lait,
 ou encore une scène où la mère a laissé tomber une assiette 
-autant de choses qui semblent en elles-mêmes tout à fait insignifiantes, 
mais à proximité desquelles on retrouve des éléments ou des circonstances 
qui ont été d'une grande importance pour l'évolution ultérieure de l'enfant.
.
C.G. Jung
"Les rêves d'enfant" Tome 1
.