lundi 14 septembre 2015

L'expérience du Livre rouge

Lundi 14 septembre 2015



Poursuivant ce questionnement
on peut se demander aussi quelle fut la nature 
de l'expérience relatée par Jung
dans son célèbre "Livre rouge"...  ?

Lorsque vers 1914, déprimé par sa rupture avec Freud,
et par l'avènement de la seconde guerre mondiale,
il se laisse "sombrer vers le bas", selon ses propres termes,
et que, quittant le détachement et l'impartialité du "psychiatre"...
il laisse monter en lui sans résistance les images les plus "folles",
quel est le "monde intérieur" qui se présente à lui ?

Si on lit son Livre rouge, on se rend compte
que ce monde intérieur est un monde
assez "fantasmagorique"...
Il va en effet y rencontrer tout à tour des figures
et des personnages "incroyables" :
Elie, Salomé, un diable vêtu de rouge,
un serpent, un ermite, un bibliothécaire...
et pour finir, le vieux sage Philémon.

Il se met alors à dialoguer avec eux 
comme s'ils étaient " bien vivants" et "réels"...
(suivant ce qu'il appellera ensuite "l'imagination active").
Et ceux-ci, mystérieusement,
lui fournissent de longues réponses...
totalement différentes, dit-il,  
de celles qu'il aurait données "consciemment".

Dans la dernière partie du livre, Jung dialogue même
avec les morts  : les morts récents
mais aussi des morts des siècles passés
en "recherche de sagesse"... 

Par ailleurs, il dira avoir eu, tout au long de sa vie, 
de fréquentes conversations avec Philémon,
sur toutes sortes de sujets,
et il comprendra progressivement 
que celui-ci est véritablement pour lui un "guide"...
une sorte de "gourou désincarné" qui lui apprend des choses
qu'il ne savait pas et dont il n'avait aucune idée...

Le moins que l'on puisse dire, 
c'est donc que le "voyage intérieur" effectué par Jung
n'a rien d'une abstraction, mais qu'il a, de toute évidence,
 toute la densité et l'épaisseur d'une expérience "réelle"...!

Alors, la question qu'on peut se poser, c'est :
quel est ce "monde" dans lequel on peut converser
avec les morts et avec des êtres ayant réellement existé ?
Est-ce le "pays des morts" ?
Est-ce un monde "imaginal" ?
Où commence l'Imaginaire ?
Où s'arrête le Réel ?
A quelle "dimension de la réalité", Philémon,
le sage ailé, appartient-il ?

L'expérience de Jung n'est-elle pas, tout compte fait,
très proche de l'expérience chamanique,
 dans laquelle, par un état de conscience modifié
et par un "voyage intérieur", on entre en relation
avec des "esprits" et des "guides" ?
.
La Licorne
.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire