jeudi 9 avril 2015

Alchimie et élixir de jouvence

Jeudi 9 avril 2015


A l’heure actuelle, beaucoup de gens se font une idée fausse de l’alchimie
c’est réduire son message que de la considérer comme une pratique magique peu crédible, 
ou un ensemble de techniques permettant la transformation, 
la transmutation d’un corps chimique en un autre, 
en l’occurrence la transmutation du plomb en or.



L’alchimie est en fait un courant de pensée 
qui plonge ses racines dans la plus lointaine antiquité de la plupart des continents ; 
on sait par exemple qu’elle était déjà pratiquée en Chine en 4500 av. JC. 
dans le but de rechercher des remèdes d’immortalité.
L'alchimiste  recherchait en effet  la "panacée", 
la formule permettant d'élaborer l'élixir de longue vie
appelé également élixir de jouvence.



Au cours de premiers siècles avant et après notre ère, l’alchimie (el-khem-ia) s’est développée à Alexandrie, en Egypte, au carrefour des cultures égyptienne, juive, grecque et même chrétienne.

L’alchimie résulte de l’amalgame :
- Des courants de pensée des philosophes grecs
- Des connaissances de l’époque en astrologie
- Des notions concernant les vertus thérapeutiques de certaines plantes et minéraux
- Des religions égyptienne et chaldéenne
- Des sectes mystiques perses (culte de Mithra) et juives, comme les Esséniens qui préfiguraient l’enseignement du Christ et se disaient déjà Thérapeutes ou médecins de l'âme.

L'alchimie continua à évoluer durant le Moyen-Âge et à la Renaissance, avant de s'éteindre au 18ème siècle.
Elle est communément considérée comme l'ancêtre de la chimie moderne.




Mais elle est bien plus que cela : elle représente un système de connaissances très complexe
elle a fasciné des philosophes et des savants de toutes époques. 
Beaucoup d’écrits au cours des siècles ont été les supports d'expression 
des grands principes alchimiques.

Dans son sens le plus large, l'alchimie se veut descriptive des grands principes de l'univers :
« Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'Univers et les dieux. » 
Maxime gravée sur le fronton du Temple d’Apollon, 
dieu médecin guérisseur et purificateur, à Delphes …


Les alchimistes étaient supposés chercher le secret 
de la fabrication de la Pierre Philosophale ou Médecine Universelle,
 mais derrière des textes constitués de symboles cachant leur sens au profane, 
ils s'intéressaient avant tout à la transmutation de l’âme, 
c'est-à-dire à l'éveil spirituel.

L’alchimie va au-delà de la recherche de la transmutation de la matière, 
l’alchimiste comprend rapidement que la réelle transmutation 
est celle de son esprit, de son âme.

La mise au point d’un élixir thérapeutique n’est qu'un aspect du travail alchimique . 
La guérison du corps étant indissociable de celle de l’esprit, 
la personne en recherche est amenée également à faire des prises de conscience 
et à progresser selon les lois de ce qu'on pourrait appeler une "alchimie interne".


C-G Jung, le père de la psychologie des profondeurs, reliera d'ailleurs , à la fin de sa vie, 
ses découvertes au sujet de l'évolution psychique au Grand Oeuvre et à la voie alchimique.
Certains de ses continuateurs, comme Marie-Louise Von Franz et Etienne Perrot 
feront ensuite de même et poursuivront cette intuition...
d'un processus "alchimique" menant à la réalisation de l'être 
au travers de transformations successives...


Remarquons, au passage, que le nom même de Jung 
(qui signifie "jeune" en allemand) 
est en rapport avec le sujet qui nous occupe... :-)


L'Elixir de jouvence est un breuvage mythique 
censé avoir une influence sur le vieillissement.
Connue également sous le nom d'élixir de longue vie, 
cette boisson "magique" pourrait 
rallonger la durée de vie d'un être ou le rajeunir.


Souvent on dit qu'elle jaillit d'une fontaine
dont l'emplacement varie selon les mythes.


On la présente également comme une potion 
demandant un grand savoir-faire et des ingrédients précis 
pour la concocter.

Fabrication de "l'eau-de-vie"...

La recherche de cet élixir remonte à des milliers d’années.
On peut la classer parmi les mythes universels 
car on la retrouve dans plusieurs légendes tout autour du monde.
On dit que les dieux grecs de l'Olympe buvaient une potion 
contenant de l’ambroisie et du nectar ...
alors que selon la mythologie égyptienne, Thot-Hermès (Hermès trismégiste
- que beaucoup considèrent comme le premier fondateur de l'alchimie - 
buvait de l’or liquide (également appelé or potable).
Les Sumériens ont écrit que les rois buvaient du lait de Ninhursag 
et les Hindous pensaient que leurs dieux buvaient du lait appelé Amrita.

Mais ce sont effectivement les alchimistes qui ont le plus recherché la recette de cet élixir.
Le mot vient directement de l’arabe el-iksir et signifie « l’essence, la quintessence de la matière », l’alchimie devant beaucoup également aux apports des médecins arabes 
qui fabriquaient des remèdes issus de la transformation de produits naturels 
et mirent au point les techniques de distillation (invention de l’alambic).


Selon les contrées, les pistes de recherches furent différentes.
Les alchimistes taoïstes chinois par exemple recherchèrent un breuvage 
ou une pilule à base de soufre, de mercure et d'arsenic, 
ce qui est assez curieux compte tenu de la dangerosité de ces substances.


Au XIVème siècle, en occident, Nicolas Flamel fut l'alchimiste le plus réputé dans ce domaine. 
Une légende dit même qu'il aurait finit par découvrir le secret de l'élixir 
et s'en servit sur sa femme et lui-même.
On raconte que le Comte de Saint-Germain, grand aventurier du XVIIIème siècle 
aurait découvert également l'élixir et pu vivre grâce à lui plusieurs siècles. (*)

De nombreux écrivains ont écrit sur ce thème 
de la jeunesse éternelle, de la quête de l'immortalité ...
Citons par exemple Honoré de Balzac, et sa nouvelle "L'élixir de longue vie", 
Oscar Wilde et son célèbre roman "Le portrait de Dorian Gray"...
ou plus récemment, le livre "Pilgrim" de Timothy Findley, 
qui conte l'histoire d'un mystérieux personnage, immortel, traversant les siècles...
et faisant la rencontre du psychiatre Jung dans une clinique suisse...
Sans oublier bien sûr l'évocation de la Pierre Philosophale 
par J.K. Rowling dans Harry Potter...


(*) Bon, ne le répétez pas, mais après de longues recherches, 
j'ai fini par trouver LA recette de l'élixir de longue vie ...
C'est  ICI !
Mais  ne l'ayant pas -encore- essayée moi-même, 
je compte sur vous pour m'en donner des nouvelles ... :-))


La Licorne
 (d'après des sources diverses)



Prière égyptienne des quatre éléments
(feu, air, terre, eau)
.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire