vendredi 13 février 2015

Le Soi selon Jung

Mercredi 19 février 2014

"Je savais que j'avais atteint, avec le mandala, l'expression du Soi,
la découverte ultime à laquelle il me serait donné de parvenir."
.
Livre rouge p 124-125

"J'espère que le lecteur a senti qu'il y a du Soi au Moi
la même distance qu'il y a du soleil à la terre.
On ne peut confondre l'un avec l'autre..."
.
C-G Jung 
. 

Pour Jung, le moi est un complexe formé d’un certain nombre de tendances variables au cours du temps. L’enfant a pour tâche de construire cette instance afin d’asseoir les bases de sa personnalité.

Avec l’individuation, l’individu doit en réaliser le caractère imaginaire. Notre moi existe, et en même temps, n’existe pas.

Le moi renonce à la toute-puissance pour se mettre à l'écoute d'une puissance supérieure, d'un guide inconscient, le Soi   (...)

Le processus d'individuation permet la réalisation d'une personnalité plus authentique.

Il faut construire sa  persona  - le "moi social"-  puis y renoncer.

 Le moi existe dans notre réalité ordinaire, mais n’existe pas au niveau de l’absolu.
De la même façon que la physique classique décrit le monde tandis que la physique quantique pose le vide comme réalité première.

Texte complet ici


1 commentaire:

  1. Toujours aussi passionnants et si profonds, les écrits de ce grand homme

    Commentaire n°1 posté par Elisabeth Berger le 25/02/2014 à 17h40

    RépondreSupprimer