vendredi 27 février 2015

La vie : un rêve ?

Vendredi 2 mai 2014



Nous rêvons que nous festoyons ; l’aube venue, nous pleurons.
Au soir, nous pleurons, le lendemain matin, nous partons à la chasse.
Pendant que nous rêvons nous ne savons pas que c’est un rêve.

Dans notre rêve nous expliquons un autre rêve,
et ce n’est qu’au réveil que nous savons que c’était un rêve.
Et ce ne sera qu’au moment du grand réveil
que nous saurons que c’était un grand rêve.



Il n’y a que les sots qui se croient éveillés,
ils en sont même parfaitement certains.
Princes, bergers, tous uns dans cette même certitude !
Confucius et vous ne faites que rêver ;
et moi qui dis que vous rêvez, je suis aussi en rêve.
.
Tchouang-Tseu
.

Chaque pas vers Lui est un éveil ;
Chaque existence
- et pas seulement la vôtre -
n'est que rêve
Un rêve subtil...de plus en plus subtil...
Mais un rêve.

Un seul éveil : Lui.
.
 .


2 commentaires:

  1. Merci pour cette réflexion, dont j'apprécie particulièrement que se retrouvent dans un même souffle Tchouang Tseu et les Dialogues avec l'Ange. Pour beaucoup, la question la plus fondamentale est: "qui suis-je ?" mais peut-être peut elle être reformulée comme "qui me rêve ?", "qui rêve ma vie ?". Il me semble enfin que de telles considérations conduisent nécessairement à interroger la nature de la réalité et plus profondément encore, celle de la conscience...

    Commentaire n°1 posté par Jean le 06/05/2014 à 01h24

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble bien, comme le disait Rimbaud, que "Je est un autre"...
      La question peut se formiuler aussi comme ça :
      Au-delà de l'identité à laquelle je me réfère habituellement, quelle est mon identité véritable, celle qui ne "périt" pas, celle qui n'est pas liée à "l'illusion de la vie", à la "Maya" ?
      http://grandsreves.over-blog.com/article-identite-essentielle-123028595.html

      Réponse de La Licorne le 06/05/2014 à 18h33

      Supprimer