vendredi 27 février 2015

Jungien

Dimanche 13 avril 2014




Sur tout ce qui est vraiment vivant plane le souffle de l’Éternité.

De folles discussions nous font voir ce qu’il adviendra de moi
lorsque je serai devenu posthume.
Tout ce qui aura été feu et vent dans ma vie sera mis dans l’alcool
et changé en préparation morte.
Ainsi les dieux sont-ils enterrés dans l’or et le marbre,
et les simples mortels comme moi, dans le papier.

Je ne souhaite pas que les gens soient jungiens,
je veux par-dessus tout que les gens soient eux-mêmes.
Devrait-on découvrir que j’aurais seulement créé un nouvel « isme »,
j’aurais alors échoué à tout ce que je me suis efforcé de faire.

Je ne puis qu’espérer et souhaiter que personne ne sera « jungien ».
Je ne défends pas de doctrine, mais je décris des faits
et propose certaines affirmations que je tiens pour susceptibles d’être discutées.
Je n’annonce pas d’enseignement tout prêt et systématique,
et j’ai horreur des « suiveurs aveugles ».
Je laisse à chacun la liberté de venir à bout des faits à sa manière,
car je revendique pour moi-même cette liberté.

.
C-G Jung
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire