vendredi 27 février 2015

De l'art d'interpréter...

Jeudi 1 mai 2014


Quiconque veut interpréter un rêve
doit posséder une envergure personnelle comparable à celle du rêve,
car, et c'est absolu, on ne reconnaît jamais, en quoi que ce soit,
davantage que ce que l'on est soi-même.

L'art de l'interprétation des rêves ne s'apprend pas dans les livres;
les méthodes et les règles ne sont bonnes
que pour celui qui est capable de s'en passer.
Seul dispose de la faculté réelle celui qui a la grâce du savoir,
et de la compréhension vivante, seul celui qui,
compréhensif, en a le don gratuit.

Quiconque ne se connaît pas soi-même
ne peut prétendre connaître autrui.
Et en chacun de nous sommeille un étranger au visage inconnu.
Il nous parle par l'intermédiaire du rêve
et nous fait savoir combien la vision qu'il a de nous
est différente de celle dans laquelle nous nous complaisons.

C'est pourquoi, lorsque nous nous débattons
dans une situation aux difficultés insolubles,
c'est l'autre, cet étranger en nous, qui peut,
à l'occasion, nous ouvrir les yeux
et répandre les seules clartés susceptibles
de transformer de fond en comble notre attitude,
cette attitude qui nous a mené au coeur de cette situation inextricable
et nous a fait échouer à la résoudre."

C-G Jung
.

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire