samedi 31 janvier 2015

Symboles : le langage de l'indicible

Samedi 9 mars 2013

La seule évocation de cet exemple  (la pyramide)
montre qu'un même symbole
peut être entendu de diverses manières
en fonction des points de vue adoptés.
Un symbole ne saurait avoir une seule signification
sous peine de se voir réduit au simple rang d'information.
Les interprétations variées d'un symbole
ne se contredisent nullement.
Bien au contraire, elles se complètent l'une l'autre,
offrant divers éclairages
d'une seule réalité métaphysique ou surnaturelle
située au-delà du monde physique ou naturel.
Un symbole est une représentation synthétique
de tout un ensemble d'Idées
auxquelles chacun peut accéder
en fonction de ses aptitudes
et de son degré de compréhension.



Le symbole constitue un objet de méditation
vers le monde supra-individuel ou supra-sensible.
Un monde au-delà des mots et de l'exprimable.
Entendu ainsi, le symbole est le langage du silence,
de l'indicible commun à toutes les cultures, à toutes les époques.
Il nous aide à approcher la vérité commune
à toutes les manifestations du Principe
et accessible par la seule initiation.
Marque de la descente de l'influence spirituelle,
l'initiation est source de révélation du seul véritable secret initiatique,
l'incommunicable, propre au monde nocturne
par opposition à la communication relevant du monde diurne.


Les symboles sont des représentations profondes de l'être humain,
susceptibles de prendre la forme de récits,
de dessins  (“yantra” ou “mandala”),
de gestes (“mudrâ”) ou de sons  (“mantra”).
Fruits de toutes les cultures et de tous les temps,
ils reflètent une réalité d'ordre supérieur
à partir d'une représentation d'ordre inférieur.
Ce n'est pas le dessin qui fait le symbole,
mais le symbole qui rehausse le dessin.
En ce sens, les symboles n'expriment pas, ils suggèrent.
Ils transcendent la diversité
du monde existentiel ou extérieur
pour atteindre l'universalité, l'unité
du monde essentiel ou intérieur.
Au-delà de la vie physique et psychique,
ils évoquent l'accès à la vie spirituelle.
.
Texte trouvé ici
.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire