mardi 30 décembre 2014

Un autre rêve "créatif"

Vendredi 6 avril 2012




Yesterday est une chanson des Beatles, composée par Paul McCartney mais créditée Lennon/McCartney. Elle est parue sur l'album Help! le 6 août 1965 au Royaume-Uni. Aux Etats-Unis, elle paraît en single le 13 septembre 1965, avec Act Naturally en face B. Par la suite, elle est incluse sur l'album américain "Yesterday and Today" le 15 juin 1966.

Cette chanson est, d’après le Livre Guinness des records, la chanson la plus reprise de tous les temps. BMI a chiffré le nombre de reprises à 3 000 seulement au xxe siècle. Elle fait aussi partie des titres les plus joués par les radios du monde entier avec 7 000 000 de diffusions à l'antenne.
Yesterday est le premier enregistrement officiel des Beatles à être joué par un seul membre du groupe : Paul McCartney, au chant et à la guitare acoustique, seulement accompagné par un quatuor à cordes. Le résultat diffère tellement des autres œuvres des Beatles que les membres du groupe décident de ne pas sortir la chanson en single dans leur pays.


Paul McCartney a raconté à maintes reprises qu'il avait rêvé cette chanson, alors qu'il logeait au dernier étage de la maison de la famille Asher - leur fille Jane était alors sa petite amie - au 57, Wimpole Street à Londres, et avait pu s'en souvenir dans sa totalité à son réveil, s'installant directement au piano placé à côté du lit.
"Tout était là, une chanson complète. Je ne pouvais pas y croire !"


Au départ, Paul croit qu'il a non-intentionnellement plagié l'œuvre de quelqu'un d'autre. « Pendant un mois, j'ai demandé à plein de gens de l'industrie de la musique s'ils avaient déjà entendu ma chanson quelque part avant », raconte-t-il. « Finalement, c'était comme remettre un objet perdu à la police. Je me suis dit que si personne ne la réclamait avant un mois, elle m'appartenait ». Il précise aussi :
« Premièrement, j'ai cherché pour la mélodie, et les gens m'ont dit « Non, c'est touchant, et je suis sûr que ça vient de toi ». Ça m'a pris un peu de temps pour me dire que ça venait de moi, mais j'ai finalement pris ma décision ; j'ai dit « OK, c'est moi qui l'ai écrite ! » Il n'y avait pas de paroles. J'ai pris l'habitude de l'appeler Scrambled Eggs ».

Après s'être convaincu de ne pas avoir volé la chanson, Paul commence à écrire des paroles. Le « texte de travail », qui est donc intitulé Scrambled Eggs (oeufs brouillés), est couché sur papier en attendant quelque chose de plus approprié, chose que Lennon et McCartney ont l'habitude de faire lors de la composition d'une chanson à cette époque.

Un piano est placé sur le plateau du film Help! début 1965, au cours du tournage, sur lequel Paul s'installe et joue constamment sa nouvelle chanson. Richard Lester, le réalisateur, se lasse de l'entendre continuellement avec ses paroles insensées — « scrambled eggs, oh, my baby how I love your legs » (« œufs brouillés, oh bébé j'aime tellement tes jambes... ») et perd patience, lui disant de finir la chanson faute de quoi il va enlever le piano.

  
John Lennon déclare plus tard que Yesterday a été long à achever :
          « La chanson a traîné pendant des mois et des mois avant que nous ne la terminions enfin. À chaque             fois que nous écrivions ensemble des chansons pour une session d'enregistrement, celle-là revenait.               On  l'avait presque terminée. Paul a écrit presque toute la chanson, mais nous ne trouvions pas de bon           titre. Nous l'avons appelée Scrambled Eggs et c'est devenu une blague entre nous. Ensuite on a pensé           qu'un titre avec un seul mot pourrait aller, mais on ne trouvait pas le bon mot. Et un matin, Paul s'est               réveillé et la chanson avec le titre étaient trouvés, terminés. J'étais triste d'une certaine façon, on avait             eu tellement de plaisir avec ce titre. »

Paul McCartney raconte que les paroles finales lui sont venues lors d'un voyage au Portugal en mai 1965. Le 27 mai 1965, Paul et sa compagne Jane Asher arrivent à Lisbonne pour se rendre passer des vacances en Algarve, où il emprunte une guitare acoustique à Bruce Welch, leur hôte, guitariste des Shadows pour achever l'écriture de Yesterday.


Même si McCartney est la seule personne à l'origine de la chanson, le manager des Beatles, Brian Epstein, insiste pour qu'elle soit créditée « Lennon/McCartney ». En effet, au début de leur prodigieuse carrière, les deux compères se sont promis de toujours signer les chansons du label « Lennon/McCartney » quel que soit l'auteur ou le compositeur de la chanson. Par la suite, McCartney essayera de changer les crédits en « Paul McCartney/John Lennon » pour son album Back in the World, l'opération, qui consiste juste à inverser les deux noms, échoue cependant face aux protestations de la veuve de Lennon, Yoko Ono.

Dans une interview qu'il donnera indiquant qui a fait quoi entre Paul et lui, John Lennon confirme que cette composition est de Paul seul, « one of his best » (une de ses meilleures), ajoute-t-il. Au plus fort de la querelle les opposant, après la séparation des Beatles, en 1971, une charge de John contre Paul reste fameuse. Il s'agit de la chanson How Do You Sleep? (« Comment dors-tu ? ») dans l'album Imagine où il lâche « The only thing you've done was Yesterday », ce qui peut être traduit à la fois comme « La seule chose que tu aies faite c'était hier » ou « Yesterday est la seule chose que tu aies faite ».

Quarante-deux ans plus tard, en octobre 2007, alors qu'il donne un concert à l'Olympia, Paul McCartney insiste encore sur la « chance » qu'il a eue d'avoir fait ce rêve, débouchant sur un des plus gros succès musicaux du xxe siècle.
.
Article Wikipédia
"Yesterday"


2 commentaires:

  1. Passionnant...

    Commentaire n°1 posté par Leeloo le 07/04/2012 à 07h32

    RépondreSupprimer
  2. je ne connaissais pas l,origine onirique de cette chanson, vraiment impressionnant !

    Commentaire n°2 posté par nicole m le 07/04/2012 à 11h18

    RépondreSupprimer